Accueil » A la une » Ambatovy – Le coronavirus revient en force
A la une Social

Ambatovy – Le coronavirus revient en force

L’usine d’Ambatovy  est  renouveau  secouée  par  le  coronavirus trois mois  après sa réouverture.

Une recrudescence de l’épidémie de coronavirus est constatée dans la région Atsinanana. Ambatovy est à nouveau, foyer de l’épidémie.

Rebond de la Covid-19 à Ambatovy. Une trentaine de personnes sont sous surveillance dans ce site d’exploitation de la région d’Atsinanana, selon une source auprès du ministère de la Santé publique. « Ce sont tous des cas asymptomatiques », précise cette source, après une descente effectuée par le staff du ministère de la Santé publique, dirigé par le professeur Hanitrala Jean Louis Rakotovao, ministre de la Santé publique, hier. L’épidémie ressurgit à Toamasina, depuis quelques jours. On rapporte, seize, dix-sept et onze cas dans la région d’Atsinanana, le 3, le 4 et le 5 juin. « La grande majorité de ces cas se trouvent à Ambatovy », enchaîne la source.

On ignore, pour l’heure, l’origine du regain de l’épidémie dans ce site. Des investigations sont en cours, pour la déterminer. Mais aussi, pour identifier le type de virus qui y circule. « Il y a des personnes en provenance de l’étranger à Ambatovy, mais elles ne sont pas sorties du circuit. Les investigations se focalisent plutôt sur les gens qui y entrent et qui en sortent. On déterminera, par la suite, le virus actif à Ambatovy », indique la source. Une autre source affirme que c’était à partir des tests effectués sur des personnes qui ont quitté le site, que les trentaines de cas ont été détectés.

Le gouvernement saisi

L’extraction de nickel d’Ambatovy a repris en mars, après plusieurs mois d’interruption. Cette grande mine a déjà connu une hausse des cas, lors de la première vague de l’épidémie. La situation s’est calmée, et voilà qu’on annonce une recrudescence du virus. Le gouvernement devrait effectuer une déclaration sur la situation du site, selon des sources.

Dans tout Madagascar, cent cinquante nouvelles personnes sont confirmées positives au coronavirus, le 4 et le 5 juin, selon les bilans épidémiologiques du week-end. La région Analamanga reste toujours le foyer de l’épidémie, avec près de quatre vingt-dix cas confirmés, en deux jours. Le nombre de cas graves ne diminue pas : cent trente sont rapportés le 5 juin. Quatre ont succombé à cette maladie, en deux jours. Ce qui porte à huit cent soixante-et-un le cumul de décès en un an et trois mois.

1 commentaire

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter