Sport

CAF – Ahmad auditionné pour corruption

« La Confédération Africaine de Football traverse une nouvelle tempête. » C’est avec ce genre de phrase que les portails internet du monde entier, surtout africains, ont annoncé l’ « interpellation d’Ahmad », hier matin à son hôtel à Paris. Une information relayée en premier par Jeune Afrique, puis reprise par plusieurs autres organes.

« Au lendemain de la décision de la CAF que la finale de la Ligue des champions africaine sera finalement rejouée, la FIFA a confirmé que le président de l’instance africaine, Ahmad, a été interpellé par la justice française, ce jeudi », peut-on ainsi lire sur france24.com.
L’ancien président de la Fédération Malgache de Football fait l’objet d’une enquête pour corruption. Celle-ci est menée par l’Office central de lutte contre la corruption, les infractions financières et fiscales. L’Oclif a profité de son passage en France, à l’occasion du congrès de la FIFA, pour l’auditionner.
« Cette interpellation serait liée au contrat rompu unilatéralement par la CAF avec l’équi­pementier allemand Puma, pour s’engager avec la société Tactical Steel. Une signature de contrat qui, selon l’ex-secrétaire général, Amr Fahmy, aurait été favorisée par la proximité entre Ahmad et un des dirigeants de l’entreprise française, et dont le surcoût atteindrait 830 000 dollars », explique Jeune Afrique.

Face aux accusations de l’ancien secrétaire général, Ahmad s’était farouchement défendu, il y a quelques temps. « Le contrat avec Technical Steel a été fait de manière transparente. Les sommes engagées ont toutes été validées. Je regrette que des personnes cherchent à nuire notre volonté de réhabiliter l’image de la CAF », avait-il soutenu.

Pour sa part, le bureau de liaison de la CAF à Mada­gascar a tenu à apporter des précisions, afin d’éviter toute confusion : « Une plainte a été déposée à son encontre et il a été convoqué. Il a été auditionné normalement. Il n’y a pas eu d’arrestation ni de garde à vue. »

1 commentaire

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

  • Ce sinistre personnage chantre de la cause côtière dans le milieu footballistique local a toujours plombé la nomination au poste de président de la FMF .  » BAOVOLA  » Augustin Andriamiarinosy en a fait les frais à un moment . Le comité de normalisation aura du pain sur la planche car AHMAD a instauré un système mafieux costaud . Canal + investigations a déjà évoqué son nom en 2010 sur les affaires de corruption au sein de cette instance Africaine de Football.