Accueil » Faits divers » Incendie à Fasan’ny karana – Le feu détruit un entrepôt de friperie
Faits divers

Incendie à Fasan’ny karana – Le feu détruit un entrepôt de friperie

Un important incendie s’est déclaré, hier vers 15h 30, dans un stock de la société Lamba Soa, située dans la zone Filatex, à Fasan’ny Karana.

Une importante fumée s’est dégagée de la zone industrielle Filatex à Fasan’ny Karàna, hier aux alentours de 15h 30. D’après les informations des sapeurs-pompiers sur les lieux, un entrepôt de friperie de la société Lamba Soa a été la proie des flammes. Les gens du quartier n’ont rien pu faire avant l’arrivée des secours du fait que l’enceinte était barbelée. La fumée s’est rapidement répandue dans l’ensemble du bâtiment.

Cela aurait rendu difficile la localisation du départ du feu, selon les explications reçues. Le plafond du stock n’aurait pas résisté à la violence des flammes. Une dizaine de sapeurs-pompiers a été alors mobilisée pour éteindre l’incendie. Il a pu être maîtrisé vers 16h30, malgré un vent assez fort dans l’après-midi.

Un responsable au sein de Lamba Soa occupé par l’évacuation des balles récupérables et leur inventaire n’a pas livré beaucoup d’informations. Selon lui, la valeur des pertes est estimée à des millions d’ariary. Aucun mort ni blessé n’a toutefois été déploré.

Le commissariat du cinquième arrondissement est saisi de l’enquête. De source policière, une audition sommaire des salariés dans les locaux de cette société a été procédée.

Rappel à la prudence
Cela n’a en revanche pas permis de dire si l’origine du feu était volontaire ou accidentelle. « L’incendie pourrait advenir d’un court-circuit. Les lieux étaient calmes pendant qu’on travaillait dans la cour », a relaté l’un des travailleurs. Du coup, le personnel souhaite faire la lumière sur ce drame et attend le résultat de l’enquête.

Dès l’embrasement, tous les fils électriques ont été débranchés. Pour l’heure, la distribution électrique dans le même secteur que cette société est déjà revenue à la normale. Un officier à l’organisation de secours (Orsec) des sapeurs-pompiers à Tsaralalàna tient à rappeler la prudence de la part de tout un chacun pour éviter les risques d’incendie. Selon lui, deux cas sur lesquels ils ont reçu des alertes ont été enregistrés en l’espace de cinq jours dans la capitale. Le premier était à Ankasina et le deuxième, celui de Lamba Soa.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter