Accueil » Culture » Festival Gasy Bulles – « Sary cover » illustre Kiaka et Iraimbilanja
Culture

Festival Gasy Bulles – « Sary cover » illustre Kiaka et Iraimbilanja

Une exposition qui retranscrit avec brio les couleurs d’un rock populaire et fraternel. « Sary cover » se redécouvre à l’Alliance française d’Antananarivo (AFT) à Andavamamba. Rentrant dans le cadre du festival de bande dessinée Gasy Bulles qui en est à sa 14ème édition, elle conjugue cette fois l’univers de deux groupes mythiques Kiaka et Iraimbilanja avec l’imaginaire de bédéistes talentueux.

Jusqu’au 16 juin, « Sary cover » convie le public à apprécier autrement les tubes intemporels de ces groupes par le biais du 9e art. C’est une toute nouvelle interprétation des chansons de Kiaka et de Iraimbilanja que le public aura le plaisir de lire et de regarder. Le tout, faisant appel à la créativité des jeunes bédéistes de
l’association Tantsary, entre autres RiRi, Yves, R-Aly, Maximinus, Nash et Padoue.

L’exposition est composée d’une quinzaine de chansons riches en histoire. Les morceaux de Kiaka comme « Dahalo », « Soavaly metaly », « Mozika rock » ou encore « Izy roa kely» d’un côté, les tubes de Iraimbilanja comme
« Bebenay», « Tao an-tsekoly» ou « Tsy ho ahy ianao » de l’autre, s’affichent alors sous des traits où les couleurs du rock, composées essentiellement de noir et de blanc avec un peu de rouge s’imposent.

« C’est tout nouveau pour nous, nous ne pensions pas voir un jour nos chansons illustrées ainsi à travers la bande dessinée. Nous sommes ainsi très fiers de cette initiative, qui contribue à valoriser notre amour commun pour l’art et la musique », souligne Niry, membre fondateur de Iraimbilanja.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter