Accueil » Actualités » Environnement – Mesurer soi-même la pollution
Actualités Social

Environnement – Mesurer soi-même la pollution

Un gadget avec des capteurs pour évaluer soi-même la qualité de l’air sera bientôt disponible à Madagascar.

Danger. Les signaux sont au rouge sous le tunnel d’Ambanidia où l’air serait quasiment irrespirable. Si l’on en croit le nouvel appareil présenté hier par DHL dans ses locaux, le taux de pollution y est de 80%. À Analakely ou à Ankoron­drano, les signaux sont orange. La situation n’y est pas encore dangereuse, mais reste critique. Pour que la pollution soit tolérable, il faut que l’appareil indique jaune. L’environnement n’est sain que si le signal est vert. C’est avec ces codes couleurs que l’appareil mis en vente par DHL nous indique la qualité de notre air.
Avec l’appareil proposé par la société spécialisée en transport et logistique, mesurer la qualité de l’air, mais aussi l’humidité et la température, devrait dorénavant être facilement accessible au plus grand nombre. Un appareil de mesure de la pollution avait déjà été disponible à Madagascar, « mais celui-ci était trop cher et
n’était pas à la portée de tous », a indiqué Hanta Rabetaliana, secrétaire générale du ministère de l’Environnement, de l’écologie et des forêts.
« Cette fois-ci, l’appareil sera beaucoup moins cher qu’avant », confie Mamy Rakotondraibe, directeur général du groupe DHL.

Format de poche
Présenté sous forme de boîtier avec des petits capteurs, l’appareil qui ne dispose pas d’écran, s’utilise avec un téléphone portable sous android qui permet d’afficher les résultats des tests. Avec son format de poche, il se charge par batterie, et peut être utilisé partout. L’idée est ensuite de permettre aux utilisateurs de prendre des mesures pour assainir et réduire la pollution de son environnement.
Chez DHL, le test a été effectué, et selon les responsables, le signal était orange. De quoi alerter la compagnie qui a confirmé, hier, au cours d’une conférence de presse, son engagement en faveur de l’environnement. Outre les actions destinées à réduire le gaspillage dans le cadre de son programme Go Green, DHL Madagascar envisage de « placer plusieurs plantes qui ont la capacité d’absorber toutes les particules toxiques dans (ses) bureaux ».

Helifetra Randrimaminovololona

Voir aussi