Sport

Rugby – Fédération : Reprise des activités bientôt

Le  DTN,  Antsoniandro  Randrianorosoa,  et  Marcel  Rakotomalala,  président  de  la  Fédération en  pleine  réunion  ce  mardi  à  Ankorondrano.

Presque deux mois de rupture des activités. Quel­ques membres du comité exécutif de Malagasy Rugby dirigé par son président, Joseph Marcel Rakotomalala ainsi que l’équipe du directeur technique national, Antsoniandro Randrianorosoa, ont tenu une réunion ce mardi au siège de la Fédération à Ankorondrano. La reprise des activités dès l’annonce du déconfinement a été au centre du débat. Les importants projets à réaliser à court terme après la crise sanitaire y ont été abordés.

« La reprise dépendra ainsi du déconfinement. Nos priorités sont encore nombreuses surtout les participations aux compétitions internationales qui vont reprendre vers le mois d’août », signale le directeur technique national, Antsoniandro Randria­norosoa. Par conséquent, la préparation des équipes nationales de catégories différentes seront la priorité des priorités.

Les Makis à VII dames préparent le tournoi de barrage, la dernière étape qualificative en vue des Jeux olympiques de Tokyo 2021. «La sélection pour la qualification aux Jeux olympiques sera à ossature des joueuses expérimentées tandis que l’équi­- pe nationale pour la coupe d’Afriques des nations sera constituée en majorité par les jeunes de la nouvelle génération », souligne le DTN.

Les Makis seniors à XV disputeront, pour leur part, le match décisif comptant pour la coupe d’Afrique, qualificatif à la coupe du monde 2023. Et les U20, de leur côté, joueront cette saison le tournoi continental qualificatif au «World Trophy juniors ».

Après la réunion de ce mardi, le staff technique dont le directeur technique et tous les entraîneurs nationaux, vont procéder ce jeudi à une réunion purement technique. Celle-ci sera axée sur le programme et la faisabilité des projets à réaliser pendant le deuxième semestre de l’année. En outre, la direction technique va poursuivre les formations des ca­dres, c’est-à-dire les entraîneurs et les arbitres.

«Si la plupart des techniciens suivent en ce moment les formations en ligne proposées par World Rugby, ce sera plus facile pour eux de suivre et d’obtenir le diplôme aux prochaines formations que nous avons programmées prochainement», souligne de DTN. Concernant les compétitions locales, «nous accorderons un peu de temps, après le confinement, aux clubs pour qu’ils puissent se préparer physiquement et techniquement avant d’entamer les compétitions régionales ou nationales », précise le premier responsable technique de la discipline. De toute façon, les clubs doivent encore régler les mutations et les licences des joueurs avant le coup d’envoi des compétitions.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter