Accueil » Economie » Transport aérien – L’accès autorisé pour le Sud
Economie

Transport aérien – L’accès autorisé pour le Sud

La  compagnie  Tsaradia  continue  d’opérer  sur  l’axe Sud.

L’urgence sanitaire décidée depuis samedi dernier modifie les vols intérieurs. La compagnie nationale de transport domestique Tsaradia a seulement accès au Sud de l’ile où les régions ne sont pas interdites d’entrée ni de sortie. Les régions Analaman­ga, Atsinanana, Sava, Boeny et Nosy Be sont fermées aux zones de transport national, terrestre, maritime et aérien.

La compagnie aérienne éthiopienne n’est donc pas autorisée à desservir Nosy Be et tous les vols vers et au départ de l’ile au parfum sont suspendus. Au vu du communiqué officiel du ministère des Transports, du tourisme et de la météorologie expliquant les dispositions prises par le président de la République samedi dernier, vu l’ampleur de la maladie, les vols au départ et vers les régions suscitées sont suspendus dans les quinze prochains jours.

Aussi, seuls les vols vers le sud, Moron­dava, Toliara et Taolagnaro sont autorisés. « Les vols opérés par la compagnie Tsaradia continuent dans les régions non fermées, mais avec des tests PCR obligatoires » détaille un communiqué. Il n’a pas été précisé si les vols décollent au départ de la capitale et si les vols en provenance des régions du Sud sont autorisés à atterrir à Antananarivo.

Pratiquement, les appareils ATR de Tsaradia rejoignent tous les soirs la capitale. Ce qui revient à dire, que les allers retours depuis la capitale et les régions sont possibles par aérien tandis que les transports terrestres ne sont plus autorisés à circuler depuis hier lundi. Les circulations aériennes de ce jour le justifieront.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter