A la une Economie

Finances – Les banques au chevet de leurs clients

Des mesures exeptionnelles ont été prises par les institutions bancaires pour épargner leurs clients.

Avec la pandémie du coronavirus, c’est toute l’économie du pays qui est actuellement grippée. Les banques s’organisent pour mettre en place des mesures en faveur de leurs clients.

Solidarité nationale. « Nous avons envoyé des messages à tous nos clients particuliers pour leur faire savoir les dispositifs destinés à les soutenir en cette période », lance une employée d’une banque membre de l’Association professionnelle des banques (APB). La semaine dernière l’APB a indiqué dans un communiqué avoir pris la décision de mettre en place des mesures exceptionnelles pour leurs clients impactés directement par les conséquences économiques de la crise sanitaire. Ces mesures concernent aussi bien les entreprises que les particuliers. D’après notre interlocutrice, plus de deux mille messages ont été envoyés. « Les mesures qui leur sont proposées s’alignent exactement avec celles qui ont été décidées par l’APB », ajoute-elle.

Cas par cas

Dans ce sens, la première tâche des banques est d’identifier les clients, particuliers et entreprises, impactés par la crise. Ce sont les salariés concernés par les mesures de chômage technique qui bénéficieront de différés de remboursement jusqu’à trois mois des échéances et/ou de découverts ponctuels. Il en est de même pour les entreprises qui subissent directement les conséquences de l’arrêt ou du ralentissement de leurs activités. Pour ces dernières les mesures sont des différées de remboursement d’échéances en principal et/ou en intérêts et principal sur les crédits à court terme en cou r s jusqu’à six mois selon les cas.

Les entreprises identifiées peuvent également bénéficier de lignes de soutien de Fonds de roulement. Une autre banque a fait savoir que les entreprises sont contactées directement pour évaluer la situation de chacune au cas par cas. L’APB a indiqué dans son communiqué que ces mesures ont été prises « afin d’accompagner l’effort de solidarité nationale dans le combat contre les effets du covid-19». Notre interlocutrice d’indiquer que la conjoncture impacte également les banques. Elle a fait savoir qu’en parallèle, son établissement s’est adapté à la situation en se focalisant sur les secteurs qui continuent de fonctionner actuellement comme les opérateurs dans les produits de première nécessité.

1 commentaire

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

  • au chevet de leurs clients

    pour explqiuer le mécanisme de l’Argent Dette j’espère
    ce qui n’est pas ensigné à l’école …
    il serait intéressant d’interroger les élus de la Nation et la plupart des hommes en responsabilité
    sur ce qu’est la monnaie et sur quel manipulation elle repose
    vivement notre pays affranchi du FMI, de la BM, et participant à l’assainissment des finances via une banque centrale africaine par région qui lui prêtrea au besoin les fonds nécessaires à sa vision du dévellopement local , agriculture, pêche artisanat ( et exit les produits minables made in china ) et la fripe de deuxiéme main , etc
    comptoir de l’or national , etc etc
    on peut rêver non, con finés que l’on est