Accueil » A la une » Atsimo Andrefana – La montée du fleuve Fiherenana à craindre
A la une Régions

Atsimo Andrefana – La montée du fleuve Fiherenana à craindre

Le fleuve Fiherenana était encore à sec hier vers 18h.

Le district de Beroroha a été le point d’entrée du cyclone Batsirai dans la région Atsimo Andrefana. Le fleuve Fiherenana risque fort de sortir de son lit.

Le cyclone Batsirai est passé par quatre districts de la région Atsimo Andrefana avant de sortir en mer hier. Beroroha a été son point d’entrée à 11h du matin. Il y est resté jusqu’à 13h. Le mauvais temps a continué son périple à Ankazoabo Sud puis dans le district de Sakaraha jusqu’à 18h. La direction de la Météorologie parle d’une vitesse moyenne de 30km/h lors de son déplacement dans la partie nord de la région Atsimo Andrefana. Batsirai a continué son déplacement vers le Sud.ouest et est resté presque trois heures dans le district de Toliara II.

Son point de sortie a été indiqué entre la commune d’Andrevo et de Manombo Sud. Le fleuve Fiherenana tire sa source des grès de l’Isalo dans la région Ihorombe et prend de l’ampleur avec les crues. Il passe notamment par Sakaraha et Toliara 2 avant de se déverser dans le canal de Mozambique. Les autorités locales ont indiqué que le lit de Fiherenana à Mahaboboka, commune dans le district de Sakaraha, dans laquelle le débit de Fiherenana est important, n’a pas encore bougé. En tout cas, le lit du fleuve était presque à sec au niveau de Belalanda à Toliara vers 18h.

Peu de dégâts

La Météo indique toutefois que le fleuve Fiherenana risque fort de monter dans les prochaines 24h en raison des pluies diluviennes en amont. La pluie a surtout été présente à Toliara dans l’après-midi mais de manière intermittente. Le vent, a été présent , en revanche , depuis la nuit du samedi à dimanche. La quantité de pluies d’hier ne menace pas encore une quelconque sortie du fleuve de son lit ni d’inondation. Ce sont les rafales de vent qui ont emporté des poteaux électriques, des habitations en matériaux locaux, des toitures et des arbres. A 19h, le Comité local de gestion des risques et catastrophes rapporte 69 personnes sinistrées pour toute la région. 25 maisons détruites, huit maisons décoiffées, deux salles de classe détruites et six poteaux de la Jirama tombés. Le fokontany de Ranobe dans la commune rurale d’Ankilimalinike, Toliara 2, rapporte à lui seul une vingtaine de maisons détruites et une dizaine d’hectares d’agriculture ravagée par le vent et les pluies. La commune de Soahazo rapporte également des personnes sinistrées et la toiture du marché emportée par le vent. Les rafales ont atteint 60 km/h selon la Météo.

Le gouverneur de la région Atsimo Andrefana, Edally Ranoelson, a annoncé hier soir que les écoles, établissements scolaires primaires et secondaires et supérieur de toute de la région, resteront fermées, au moins pour ce jour pour éviter tout risque.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter