A la une

Foncier – La commune Ambohimangakely opte pour la transparence

Finie la gabegie. Place maintenant à la transparence de gestion. C’est ce qu’ambitionne le maire élu à Ambohi-mangakely, Thierry Radafin- dranaro. Il est temps pour lui de faire usage du pouvoir que le peuple lui a prêté. Ainsi, l’assainissement dans le foncier affiche dans ses priorités.

A Ambohimangakely, les problèmes de litiges fonciers règnent en maître. L’accapa­rement illicite des propriétés domaniales devient monnaie courante. Pour le maire nouvellement élu, il lance la bataille pour combattre la corruption dans ce secteur. Ainsi, une structure est installée au bureau de la commune pour accueillir les usagers. Des spécialistes dans le domaine foncier sont engagés pour se rapprocher la population. « Ces agents sont opérationnels depuis cette semaine», explique le maire Thierry Radafindranaro. Ces spécialistes sont chargés de donner un nouveau souffle au service public en faveur des usagers.

La solution durable dans le foncier est l’un des promesses lancées à la campagne électorale. Les résultats des élections ont justifié que la population d’Ambohi­mangakely a besoin d’un changement. La recrudescence des squatteurs de terrains a visiblement détérioré l’image de la commune, du fait que l’accaparement illicite de propriété domaniale aurait été entaché d’irrégularités et de corruption. Actuellement, les dirigeants à la commune d’Ambohi­mangakely entendent adopter une mesure pour traquer les réseaux des auteurs des acquisitions illicites.