Accueil » A la une » Coronavirus – Les industriels menacés sur le long terme
A la une

Coronavirus – Les industriels menacés sur le long terme

« Dans l’immédiat, ce qui se passe en Chine n’a pas de répercussions notables sur nos entreprises, indique le président du Groupement des entreprises franches et partenaires (GEFP) Hery Lanto Rakoto­arisoa. Toutefois, si cela se poursuit, ce sera peut être mauvais pour les activités ». Les yeux du monde entier sont actuellement braqués sur la Chine. Outre la menace sanitaire que représente le Corona­virus, l’économie mondiale est suspendue à l’évolution de la situation. Le FMI a annoncé fin janvier examiner les indicateurs économiques en temps réel. Le porte-parole de l’institution, Garry Rice a indiqué que pour le moment c’est la Chine qui subit les impacts directs.
L’impact serait plus important si les chaines d’approvisionnement mondiales étaient systématiquement affectées. Hery Lanto Rakotoarisoa rejoint cette analyse en soulignant que plusieurs entreprises membres du groupe importent des intrants de Chine. La fermeture des usines qui commence à prendre des proportions significatives laisse présager des problèmes d’approvisionnement dans la mesure où le pays est devenu, au fil des années, un maillon incontournable des chaines de valeur mondiales. « Au-delà des entreprises textiles, il y a aussi des membres producteurs d’huile essentielle qui ont besoin de solvants et de produits chimiques », précise le président du GEFP.

 

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

Voir aussi