Culture

Festival Masa – Côte d’Ivoire : Claudio Rabemananjara entre en scène

Un véritable poète dans l’âme, Claudio Rabemananjara saura retranscrire sa poésie dans sa chorégraphie  

Un danseur à la créativité débordante, Claudio Rabemananjara représentera le pays en Côte d’Ivoire cette année.

Energique, transcendant et se découvrant à travers une bonne dose d’inventivité à chaque fois. Claudio Rabemananjara est un danseur urbain et contemporain qui insuffle un vent de fraîcheur et de dynamisme sur la scène culturelle et artistique nationale ces dernières années. À la tête de la compagnie de danse My Crew, il s’affiche comme l’une des grandes découvertes de la prochaine édition du « Festival Masa » qui se tiendra du 7 au 14 mars en Côte d’Ivoire. Une plateforme de découvertes et d‘échanges artistiques exclusive sur le continent africain, elle permettra à Claudio Rabemananjara de confirmer l’envergure et l’évolution grandissante de la danse à Madagascar.

Entre la poésie, le slam ou encore l’art circassien et l’art oratoire, la danse malgache entend ainsi se démarquer du lot par son éclectisme.

« Inspiré les jeunes »
Pour l’occasion, le danseur et chorégraphe émérite qu’est Claudio Rabe­mananjara y présentera sa pièce chorégraphique intitulé « #31# ». Abstraite et mystérieuse, cette chorégraphie lui permettra d’exposer à la fois son talent, ainsi que sa propre personnalité.

Le danseur confie « Ce sera surtout pour moi une occasion privilégiée de pouvoir présenter l’ampleur de mes connaissances artistiques, tout en valorisant avec fierté notre identité culturelle à travers la danse ».

Sélectionnés parmi une bonne dizaine de compagnies de danse et de danseurs internationaux, My Crew et Claudio Rabe­mananjara se découvrent ainsi comme fins prêts à relever le défi. Ouvrant la voie à d’autres artistes qui seraient intéressés à y présenter leurs créations, ainsi que leurs œuvres, le danseur entend inspirer toute une génération à suivre ses pas au-delà de cette aventure. « #31# » est une pièce que Claudio Rabemananjara jouera en solo sur la scène du « Festival Masa » dans la ville d’Abidjan plus précisément. Sublimée d’une bonne touche de poésie, elle promet d’émerveiller le public local de par son écriture, reflétant d’ailleurs le côté pluridisciplinaire de Claudio Rabemananjara, qui, en plus d’être danseur, est aussi un fin slameur et musicien d’expériences. On a hâte d’en voir plus et d’en entendre les échos.