Accueil » A la une » Genre – Mialy Rajoelina à la tête de la relance économique des femmes
A la une Social

Genre – Mialy Rajoelina à la tête de la relance économique des femmes

Mialy  Rajoelina,  au  milieu,  prête  à  soutenir les  femmes.

Le réseau des femmes leaders africaines à Madagascar s’active pour la relance économique des femmes. Mialy Rajoelina apportera son appui.

L’espoir renaît chez les femmes qui sont touchées par les impacts de la Covid-19 et du kere. Le réseau des femmes leaders africaines à Madagascar est plus déterminé que jamais à aller de l’avant pour défendre leur importance dans le développement. Il a adopté des résolutions pour la relance économique de ces femmes. Les aider à se relever. Mialy Rajoelina, la première dame, est à la tête de cet élan. « Il est primordial de mettre en lumière l’importance de la femme dans le processus de développement, et même de développement durable. L’investissement dans l’autonomisation des femmes est une voie sûre pour sortir de la pauvreté et pour une croissance économique inclusive. Chaque femme aspire à l’épanouissement de sa famille. Son autonomisation est donc la clé pour une société plus sereine », déclare-t-elle, dans son discours. C’était, samedi, lors de cette journée de réflexion, organisée conjointement par le ministère de la Population, de la protection sociale et de la promotion de la femme et le Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA), ayant réuni plusieurs femmes leaders, à l’hôtel Novotel à Ivandry.

Ces résolutions sont réparties en plusieurs points. Faire le plaidoyer pour la relance économique des femmes dans le contexte de Covid-19 et de kere, l’amélioration des cadres d’intervention, le soutien de toutes initiatives visant le respect des droits des femmes malgaches, leur autonomisation, leur participation à la lutte contre le changement climatique et à l’adoption d’activités résilientes.

Vers l’autonomie

Soutenir l’entreprenariat féminin. Renforcer le leadership des femmes et leur intégration dans des projets de chaînes de valeur agricoles et d’énergies renouvelables. Renforcer les capacités et les compétences des femmes dans l’industrie et la digitalisation, ainsi que l’accès et l’utilisation des technologies de transformation modernes e t respectueuses de l’environnement. Appeler le gouvernement et les partenaires techniques et financiers à soutenir les actions du réseau des Femmes Leaders.

Avec l’appui indéfectible de la première dame, qui a toujours fait preuve d’efficacité dans toutes ses actions, les femmes seront sûres d’avoir leur place dans le développement. Samedi, Mialy Rajoelina a encore affirmé son soutien à toutes, et surtout, à celles qui éprouvent de la difficulté à se relever. « Des structures sont aujourd’hui présentes aux quatre coins de l’île, afin de les accompagner vers l’autonomie. Que vous aspiriez à exploiter vos talents manuels, ou à améliorer vos connaissances dans d’autres domaines, nous mettons en œuvre des actions concrètes pour vous aider », tient-elle à rassurer. Elle lance un appel aux femmes leaders, aux institutions, aux organismes, aux entreprises, aux associations, mais aussi à tout un chacun : « Soutenons ! Encourageons ! et formons les femmes. Car une femme autonome est une femme épanouie : c’est l’assurance d’un foyer heureux, d’une communauté stable, et à terme, d’une nation développée. ».

1 commentaire

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter