Régions

Mahajanga – Consultation provinciale

Dans le cadre de l’élaboration de l’avant-projet de la loi-cadre Égalité femme-homme, un atelier de consultation provinciale s’est déroulé pendant deux jours,les mercredi et jeudi 4 et 5 décembre, à l’Hôtel les Roches rouges Mahajanga. Il à été organisé par le ministère de la Population, de la protection sociale et de la promotion de la femme avec l’association Focus Développement.

« La loi-cadre Égalité Femme-Homme est un outil visant l’intégration de l’égalité femme-homme dans chaque ministère à travers les politiques publiques. En l’adoptant, Madagascar disposera d’un cadre institutionnel et juridiques de mise en œuvre d’une politique d’égalité dans l’ensemble des secteurs de la vie et aux niveaux national, régional et local », a annoncé Tsirinomena Razafintsalama, représentant du ministère.

La méthodologie d’élaboration de la Loi-cadre égalité femme-homme repose sur un audit juridique complété par une analyse des politiques publiques et par une analyse anticipée des impacts des propositions de réforme, d’abrogation, ou de création de lois.

Durant les deux jours, plusieurs présentations ont été effectuées concernant la compréhension commune de la situation « Miralenta », de la méthodologie du processus d’élaboration de la loi-cadre, ainsi que l’environnement politique et institutionnel et les enjeux et défis de la situation du Miralenta à Madagascar.
Les droits de la femme dans le Code civil et la violence et la sécurité publique basée sur le genre étaient aussi débattus. Le Professeur de Droit à l’université, Henri Nirina Andriamampianina a animé le thème.
Les propositions des résultats de consultations seront intégrées dans les textes audités. De plus, une consultation publique s’est tenue hier après-midi, à l’Hôtel de ville, pour compléter les consultations.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter