Faits divers

Hold-up – Six braqueurs des millions d’ariary arrêtés

Six membres d’un gang ayant arraché 340 millions d’ariary à un opérateur à Behoririka, ont récemment été interpellés tour à tour.

Joli coup de filet de la police de la sûreté urbaine de Tananarive (SUT). À la trousse d’un réseau de criminels, auteur d’un braquage de 340 millions d’ariary, à un opérateur à Behoririka, le 7 novembre, elle a finalement mis la main au collet à six suspects. Un de ces derniers se trouve déjà placé en détention préventive à la maison centrale d’Antani­mora.
Ces individus arrêtés sont un chauffeur, un agent de sécurité, une femme et ses deux proches, ainsi que le propriétaire d’un taxi qu’ils ont utilisé pour embarquer le fonds et s’enfuir.

Outre cette arrestation massive, deux pistolets automatiques chargés de sept cartouches ont été découverts chez la femme dont le mari reste en cavale. « À l’arrivée de la police chez elle, elle a expliqué qu’elle ignorait où est parti son conjoint. Une perquisition a donc été faite », communique la Police nationale. D’autres personnes impliquées dans ce crime sont toujours recherchées.

Menacé
Au fil de l’enquête, le numéro d’immatriculation du véhicule des malfaiteurs a été identifié. Il a été enregistré par les caméras de surveillance au moment de l’acte. Le 13 novembre, le conducteur a été arrêté. Après son interrogatoire, il a été livré au Parquet et mis en prison. Puis, l’investigation est tombée sur l’agent de sécurité qui se cachait à Mahajanga avec sa part du butin, d’un montant de 21 600 000 ariary. Les éléments de la SUT s’y sont déplacés le 28 novembre. Ils l’ont poursuivi avec cet argent. Ils l’ont amené à Tanà pour enquête, durant laquelle il a cité ses coauteurs. « Il a aussi dénoncé le cerveau de l’affaire », ont indiqué les fins limiers.

La tête pensante en question n’est autre que le mari de la femme prise avec les armes. Au début de cette semaine, leurs deux proches ont été attrapés dans les mailles du filet, sur lesquels une somme de cinq millions d’ariary a été récupérée. Le même jour, le propriétaire du taxi a, également, été démasqué et retenu avec ses complices. Il détenait encore onze millions d’ariary.

Ce gang s’est attaqué au propriétaire du centre commercial Golden Center, situé à Behoririka, dans la nuit de 7 novembre, vers 20h. Ils étaient sept brigands armés de trois pistolets et quatre sabres. Ils ont menacé au couteau leur proie et en même temps, arraché le pactole encartonné. Tout de suite après, ils ont pris la fuite. La police est partie à leur recherche, mais a perdu leurs traces.