Régions

Antsirabe – Des cartes biométriques pour les artisans

Tout artisan recevra une carte biométrique. Elle lui permettra de bénéficier d’appuis ministériels.

Dans le cadre de la réalisation de la politique générale de l’État sur la promotion du travail décent et la création d’emplois, le ministère de l’Industrie, du commerce et de l’artisanat projette de fournir des cartes biométriques, d’ici 2020, à au moins deux cent mille artisans parmi les deux millions recensés dans toute l’Île. Cette initiative, lancée à Antsirabe hier, marque la volonté du ministère d’avancer vers la professionnalisation des artisans.

La possession de la carte biométrique, attribuée dans un premier temps à cent quarante artisans du Vakinankaratra, marque la reconnaissance de son titulaire par le ministère et l’ouverture d’une porte pour le renforcement des capacités de l’artisan. Cela représente, également, l’ouverture à de nouveaux marchés aux titulaires.

Rôle économique
Afin de pouvoir offrir ces opportunités aux autres artisans, la direction régionale de l’Industrie, du commerce et de l’artisanat du Vakinankaratra reste disponible à tous ceux qui souhaitent se procurer cette carte biométrique, à condition de prouver l’existence de l’activité artisanale du demandeur accompagnée de preuves notamment des
formalités administratives.

En fait, l’artisanat constitue 80% des activités économiques de notre pays, et seuls les 7% de ces activités sont effectuées par de grandes industries. Conscient des rôles que joue l’artisanat dans l’économie nationale, le ministère de tutelle projette ainsi de professionnaliser les acteurs de ce secteur en commençant par leur offrir des appuis dans le domaine de la formation et du renforcement de capacités, ainsi que dans la recherche de marchés correspondant à leurs produits. Un laboratoire de fabrication, ou « fablab », a été, dans ce sens, octroyé au Centre régional de l’artisanat du Vakinankaratra, lors de la cérémonie de distribution officielle des cartes biométrique aux artisans, hier.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter