Accueil » A la une » Habitat – Les prix à payer pour les Trano Mora
A la une Economie

Habitat – Les prix à payer pour les Trano Mora

Gérard  Andriamanohisoa  et  Hasina  Landry  Razafindrakoto devant  la  maquette  des  buildings  au  Salon  de  l’habitat.

Les premiers Trano Mora du projet présidentiel sont prêts à être livrés. Une fourchette des prix a été dévoilée.

Des informations additives pour ceux qui sont intéressés par les appartements et logements sociaux proposés par l’État. Gérard Andriamanohisoa, viceministre en charge des Nouvelles villes et de l’habitat, dévoile que le prix des appartements des immeubles à Ivato s’évalue « entre 100 et 120 millions d’ariary », à l’ouverture du Salon international de l’Habitat international, à Tanjombato, vendredi .

« Si c’était un projet privé, le prix aurait pu aller jusqu’à 300 millions d’ariary. Mais pour notre cas, on n’a pas encore le prix exact dans la mesure où l’État n’a pas apporté sa part de briques. Va-t-il participer ou supporter le coût concernant l’aménagement par exemple», s’interroge-t-il. Ce qui relance l’éternel débat sur la notion sociale des habitations.

De son côté, Hasina Landry Razafindrakoto, directeur général de l’Agence nationale d’appui au logement et à l’habitat, ANALOGH, affirme « que tout n’est pas encore standardisé. Du moins pour l’instant ». Il insiste « que le coût de la voirie et réseaux divers ,aménagement extérieur et l’électri­fication, ne sont pas , par exemple, inclus dans les calculs financiers de cette estimation ».

Des offres adaptables

Les appartements à Ivato sont destinés aux jeunes ca­dres malgaches qui ont un emploi stable pouvant investir dans une vente-location. Selon Hasina Landry Raza­findrakoto, ceux qui souhaitent acquérir un appartement à Ivato peuvent s’inscrire et répondre à un questionnaire d’enquête dans le site de l’ANALOGH. «

Il y aura ensuite la définition des critères d’éligibilité avant de passer au tirage au sort », précise-t-il alors que, pour l’heure, neuf des trente-huit immeubles érigés à Ivato sont en cours de finition. Chaque bâtiment comprend quinze appartements et un studio.

Le gouvernement affiche son intention de proposer des offres adaptables au pouvoir d’achat des acquéreurs. Ceux qui sont recalés pour le tirage au sort pour l’attribution des appartements à Ivato pourraient être orientés par l’ANALOGH vers des offres adaptées à leurs capacités financières selon son DG.

L’État compte suggérer d’autres types d’appartements, qualifiés de « logements sociaux ». Gérard Andriamanohisoa évoque deux catégories d’options. L’une est estimée à 30 millions d’ariary pour la cession et l’autre à 15 millions d’ariary.

Les logements construits dans la nouvelle ville à Imerintsiatosika devraient entrer dans le cadre de ce programme. Le secrétaire d’État chargé des nouvelles villes et de l’habitat indique que d’autres projets dans cette configuration sont aussi prévus en province à partir de l’année prochaine.

À Toamasina, des bâtiments comme ceux d’Ivato seront construits. Hasina Landry Razafindrakoto affirme que le terrassement a été finalisé à 100% pour le site en question dans le Grand Port.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter