Accueil » Politique » PMDU – La société civile exige la transparence
Politique

PMDU – La société civile exige la transparence

Quatre mois après l’adoption du Plan multisectoriel d’urgence (PMDU), la société civile veut du concret. Le retard sur l’opérationnalisation des instances prévue dans la structure, le manque de communication sur sa mise en place, le manque de précision du mode de fonctionnement ainsi que l’inexistence de consultation emmènent le consortium Suivi de l a transparence et de l’effectivité des fonds (STEF)alloués aux réponses à la Covid-19 à établir son analyse.

En marge d’une rencontre avec la presse à Ambatona­kanga, hier, la société civile n’a pas mâché ses mots sur les critiques à l’endroit des décideurs sur le ralentissement le fonctionnement du PMDU. L’interpellation se focalise sur plusieurs points relatifs à la gestion de la crise sanitaire. La transparence et la traçabilité des fonds alloués à la Covid-19 sont soulevées comme des points majeurs par la société civile. Ainsi, l’intégration des différents acteurs tels que la société civile, le secteur privé et la communauté scientifique dans le processus de prise de décision pour une meilleure participation et concertation au tour du PMDU est recommandée. L’objectif est de renforcer le contrôle des fonds pour savoir s’ils sont utilisés à bon escient auprès de la population.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

Voir aussi