Accueil » Régions » Antsirabe – Réhabilitation de la maison centrale
Régions

Antsirabe – Réhabilitation de la maison centrale

Comme dans les autres maisons de détention des districts du Vakinankaratra, la maison centrale d’Antsirabe, construite en 1923, se trouve aussi dans une situation délabrée, en plus de la surpopulation carcérale. De fait, elle héberge, actuellement, un millier de détenus dont une soixantaine de femmes et une vingtaine de mineurs.

Afin d’alléger la situation, parfois inhumaine, vécue par ces détenus en termes d’infrastructure et dans le cadre de la promotion et du respect des droits de l’homme, l’aumônerie catholique des prisons (ACP) a décidé d’intensifier ses activités à la maison centrale d’Antsirabe, par la réhabilitation des infrastructures vétustes et l’extension des chambres dans le quartier des femmes.

« Grâce à ces nouvelles chambres, les femmes enceintes et allaitantes peuvent se détendre et prendre soin de leurs enfants dans la sérénité », promet le révérend père Salomon Tsiorimanalina Ranaivoson, aumônier catholique national des prisons. Afin d’améliorer l’hygiène et dans l’objectif de motiver les détenus à prendre soin de leur santé, l’Aumônerie catholique des prisons, qui célèbre cet année son vingt-cinquième année d’existence à Madagascar, a également effectué la rénovation de la cuisine et de la salle d’eau dans le quartier des hommes. En fait, elle ne cesse d’agir pour la réinsertion sociale et le soin des détenus.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

Voir aussi