Accueil » A la une » Football – Six absents au regroupement des Barea
A la une Sport

Football – Six absents au regroupement des Barea

Les  Barea  débuteront  les  entraînements  ce  mercredi.

Les Barea ont rallié Paris depuis hier. Du moins ceux qui sont disponibles étant donné que six joueurs manquent à l’appel.

LES uns après les autres, les membres de l’équipe nationale ont débarqué à Paris depuis hier. Les Barea restent d’abord dans la capitale française en ce début de semaine.

En tout ils sont vingt joueurs à suivre ce stage. Il manque à l’effectif Abel Anicet (blessé), Metanire, Carolus, Ibrahim Amada, Dax (sans corresponadance) et Jérôme Mombris (Covid-19).

« Ils seront à Paris dans un premier temps. Comme il est interdit de se rassembler làbas, ils vont juste se retrouver ce mardi après-midi, dans un lieu de rendez-vous précis, pour prendre un bus en direction du Luxembourg », explique la Fédération Malgache de Football, à propos de leur programme. Pas de retrou­vailles en groupe prévues officiellement donc en France. Il s’agit juste d’un point de ralliement, avant de prendre la route pour un trajet d’environ 400 km.

« Le regroupement débutera concrètement mercredi au Luxembourg. Pour l’instant, c’est difficile de confirmer que tous les joueurs seront bel et bien présents », ajoute-t-on auprès de la FMF. Pour l’instant, seules les absences d’Abel Anicet Andrianan­tenaina et de Jérôme Mombris sont confirmées. Le capitaine est blessé à la cuisse gauche. Tandis que le défenseur latéral est positif à la Covid-19.

Désaccord

Ce regroupement se tient dans un contexte particulier. En effet, la relation entre quelques membres du comité exécutif de la Fédération et le sélectionneur, Nicolas Dupuis, s’est dégradé ces derniers temps. C’est une première depuis la nomination du technicien français en mars 2017.

Les nombreux rebondissements des jours précédents ont mis à nu des divergences au sein du comité exécutif. Certains ont soutenu les idées du sélectionneur. D’autres voulaient aller dans une autre direction et avaient clairement exprimé leur désaccord par rapport aux choix de Dupuis. À tel point qu’on a assisté à une sorte de guerre de communication. On s’est retrouvé complètement déboussolé à un moment.

Désorienté en raison de la multitude d’informations transmises de part et d’autre, parfois contradictoires.

Espérons qu’ils réussissent à aplanir leurs différends dans un futur proche. Sinon, la situation va finir par affecter sérieusement la sélection. Les matches amicaux arrivent dans quelques jours. S’ensuivront les troisième et quatrième journées des éliminatoires de la CAN en novembre. Une accalmie s’impose, pour pouvoir aborder ces échéances dans les meilleures conditions.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

Voir aussi