Actualités Social

Éducation – Une allocation familiale pour achever le collège

Un millier d’enfants seront appuyés par le projet « Ndao Hianatra » pour terminer le niveau secondaire.

Santa, une jeune fille de
16 ans, a réussi l’examen de CEPE cette année. N’étant pas admise au collège public, elle abandonne son rêve de poursuivre des études supérieures pour sortir sa famille de l’extrême pauvreté. « Je suis orpheline de père. Ce que gagne ma mère, victime d’un problème respiratoire grave, ne permettra pas de payer les frais de scolarité des écoles privées. Je dois être plus réaliste et aider ma mère à subvenir à nos besoins et à appuyer la scolarisation de mes jeunes frères et sœurs», explique la jeune fille.
Elle fait partie des milliers d’élèves qui abandonnent trop tôt l’école. Cette problématique devient une préoccupation du gouvernement malgache et de ses partenaires techniques et financiers, notamment le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF). Une signature de partenariat a été effectuée hier, à Mahazoarivo, entre le Fonds d’Intervention pour le développement (FID), le ministère de l’Éducation nationale et celui de la Population, de la protection sociale et de la promotion de la femme, pour la mise en œuvre du programme de transferts monétaires pour la transition post-primaire ou « Ndao Hianatra ». Ce projet, concocté par l’Unicef, permettra « d’appuyer l’intégration, de maintenir les garçons et les filles dans le système jusqu’à l’achèvement du niveau collège et de faciliter le passage de la classe de CM2 à la 6ème ».

Restreint
Avec un financement annuel de 460 000 dollars de l’Unicef et une contribution de 37 000 dollars du FID, 11 368 enfants scolarisés et issus de familles vulnérables bénéficieront de cette aide. « 10 000 ariary par mois et par enfant au collège » et un montant supplémentaire de « 20 000 ariary pour un enfant en CM2 dont 10 000 ariary à la rentrée et 10 000 ariary à l’inscription aux examens de CEPE ».
Ce projet vient à point nommé vu que la déperdition scolaire est très élevée à Madagascar. « Sur les 4 000 000 élèves qui commencent le niveau primaire, seuls 1 400 000 achèvent le collège », selon une statistique du ministère de l’Éducation nationale, la semaine dernière.
Le projet qui dure 3 ans est pour le moment restreint à six districts à savoir, Toa­masina II, Mahanoro, Vohi­peno, Faratsiho, Ambohi- mahasoa, Betioky Atsimo. Habitant le district d’Anta­nanarivo Avaradrano, Santa ne pourra pas alors bénéficier de cette aide et devra se résigner à son sort.

Miangaly Ralitera