Social

Insécurité alimentaire – La situation dans le Sud s’améliore

Les personnes touchées par l’insécurité alimentaire diminuent dans le sud de Madagascar. La situation se serait améliorée ces derniers temps. « Aucun chiffre n’est disponible, pour le moment. Mais les indicateurs prouvent que les victimes de l’insécurité alimentaire sont en baisse », explique Nianja Raonivelo, chef de service Réflexion et orientation, auprès du Bureau national de la Gestion des risques et catastrophes (Bngrc), hier, lors de l’atelier de lancement du Bulletin test du Système d’alerte précoce, à l’hôtel Carlton Anosy.

D’après des études effectuées auprès de la population: beaucoup mangeraient des aliments variés, riches en lipide, glucide, protide. De moins en moins d’habitants du Sud auraient recours au vol, à la vente des biens, et au mariage précoce de leurs enfants. Selon les explications, la bonne pluviométrie de cette année et de celle de 2018 a augmenté la production dans le Sud et, donc, a permis cette amélioration de la situation. Depuis juin, les récoltes de tubercules, comme le manioc et la patate douce, se poursuivent.