Accueil » Opinions » Tous en slip pour la douane
Opinions Texto de Ravel

Tous en slip pour la douane

Les problématiques de la douane, encore et encore. Une tradition de nos institutions qui ne relève plus ni du mystère ni de l’actu.  Mais bon, laissons le bénéfice du doute pour ceux qui essaient tant bien que mal de prouver que ce qui s’est passé est simplement une situation indépendante de leur volonté.
Ce qui nous amène à revoir un texto du mois de mars sur les mesures prises par l’Inde pour mettre fin aux fraudes lors des concours pour entrer à l’armée. L’image a fait le tour des médias à l’inter­na­tional. Voici le schéma: à près d’un millier d’hommes par terre, tous en slip. Copie et stylo à la main, ils écrivaient à même la cuisse et sous le soleil.
Dans l’État de Bihar, une zone particulièrement pauvre de l’Inde, les tentatives de tricheries lors des examens officiels sont monnaie courante, comme ce que nous vivons chez nous. Suivant les communications au niveau même de l’armée Indienne, l’année dernière, une personne a été arrêtée car aidé les candidats à tricher au même concours. Utilisation de gaz lacrymogène pour disperser la foule qui escaladait un bâtiment de plusieurs étages afin de passer par les fenêtres des documents, le spectacle était digne du film « les sous doués passent le bac ». Certes, nous n’en sommes pas encore là, mais à ce rythme, d’ici quelque temps ce sera sûrement le cas.
En Inde la fraude est apparemment très répandue et l’armée a opté pour une solution extrême pour gérer une situation qui risquait d’être explosive. Pour rester pragmatique, c’était pour « gagner du temps dans la fouille de tant de gens » et pour mettre fin à ces pratiques. Imaginez un jour que pour passer un examen, on vous demande de tout enlever et en plus, devant un millier d’autres personnes. Pas facile pour ceux qui ont un petit problème d’intimité.
Comme les responsables des examens de la douane semblent ne plus savoir comment faire, que malgré les conventions signées avec le Bianco, on n’arrive pas à contenir les dégâts et les fraudes, voici une solution très pratique : mettons tout le monde en slip. De ceux qui produisent les sujets, aux candidats, en passant par les responsables ! Cela nous fera de l’économie car on n’aura pas à refaire et refaire des examens qui coûtent quand même une sacrée somme pour les organiser.
Morale de la chose : quand l’État veut prendre des mesures draconiennes pour lutter contre la corruption, elle peut. Alors suggérons de suivre l’exemple ici. Puis, quand le citoyen veut interpeller, il peut se montrer très inventif et contribue à sa manière à l’interpellation. Tous en slip pour la douane !

par Mbolatiana Raveloarimisa

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

Voir aussi