Accueil » Sport » Boxe – Qualification JO : Derniers tickets aux Mondiaux
Sport

Boxe – Qualification JO : Derniers tickets aux Mondiaux

Deux  boxeurs  de  la  Grande  île  tenteront  leur  chance  à  Paris.

La fédération malgache de boxe alignera deux tireurs à la dernière compétition qualificative aux JO de Tokyo. Les présélectionnés poursuivent sans interruption leur préparation.

DERNIÈRE chance. La Fédération malgache de boxe olym­pique se focalise sans relâche à la quête des tickets olympiques.

Après la première tentative ratée aux championnats d’Afrique à la fin février au Sénégal, Madagascar envisage d’aligner deux boxeurs, un garçon et une fille aux prochains championnats du monde. Ce sommet mondial devait se tenir dans la capitale française au mois d’avril mais repoussé à une date ultérieure à cause de la pandémie du coronavirus.

L’instance mondiale ne pourra pas fixer la date qu’après cette crise sanitaire. De son côté, la fédération poursuit la préparation de ses athlètes. « Ce sera la dernière chance pour qualifier nos athlètes », souligne le président de la fédération, Herimamy Rabarison. Les présélectionnés suivent constamment leur préparation intensive chez eux en jour ouvrable en renforçant la condition physique par du jogging et de la musculation.

Et tous les week-ends, ils sont encadrés par l’olympien et coach national, Augustin Félice. L’heureux présélectionné s’agit de Tsilavina Tiana, médaillé d’argent aux Jeux des Iles de Maurice dans la catégorie -56kg.

Ticket olympique

Chez les filles, deux titreuses disputent, pour l’heure, l’unique place pour faire le déplacement en terre française dont la meilleure du pays respectivement chez les -75kg et -54kg. Mais la fédération n’a pas voulu, pour l’heure, donner plus de détails.

Concernant la qualification aux mondiaux, «les deux Africains mieux classés de chaque catégorie seront qualifiés d’office aux Jeux olympiques de Tokyo», confie le patron de la fédération. « Si aucun boxeur du continent n’est engagé dans une catégorie, il suffit de participer et monter sur le ring pour obtenir le ticket olympique même si on perd dès le premier combat. De plus, les combattants du continent déjà qualifiés lors des précédentes compétitions qualificatives ne seront plus pris en compte dans cette quête de qualification », selon toujours le président de la fédération malgache.

Les deux porte-fanions au précédent sommet africain au Sénégal, qualificatif aux JO, ont tous les deux perdu d’entrée en l’occurrence, l’unique tireur médaillé d’or aux derniers Jeux des Iles de l’océan Indien, Marco Jérôme Andrianarivelo, engagé dans la catégorie -52kg et Fahendrena Marie Madeleine Rasoarinoro chez les -57kg, la plus titrée du pays chez les filles.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

Voir aussi