Culture

Théâtre contemporain – « Fangaron-tany » scande les vertus de l’art vivant

La troupe de théâtre Kala émerveillera le public par l’éclectisme de sa pièce cet après-midi au Tranom-pokonolona Analakely.

La troupe de théâtre Kala surprend continuellement par sa maîtrise de l’art vivant. Entre danse et théâtre, elle nous invite à nous imprégner à nouveau de son univers, ce jour.

Resplendissant de vivacité et de dynamisme comme à ses habitudes, c’est une représentation unique et transcendante de plus que la troupe Théâtre Kala nous propose aujourd’hui au Tranom-pokonolona Analakely. Intitulé « Fangaron-tany », il s’agit d’un spectacle de danse chorégraphique et improvisée qui entremêle le théâtre et diverses techniques d’art vivant, à travers sa mise en scène. À 14h05 précise, le rideau se lèvera sur une pièce inédite de la part de la troupe Kala et de ses jeunes membres.
S’affirmant comme une pièce contemporaine, « Fangaron-tany » vise à honorer l’art, la culture et à faire connaître les bienfaits physiques et intellectuels. De même, elle s’affichera à travers ses vertus sociales et éducatives, donnant surtout aux enfants l’occasion de s’exprimer sur une scène ou dans un espace. L’essence même de ce spectacle est de partager le plaisir de faire découvrir la diversité et richesse de la danse auprès des jeunes.

Pour les jeunes
Durant près de 3 heures, les jeunes acteurs se relayeront sur la scène pour faire voyager le public, mettant en avant la richesse culturelle du pays. « Fangaron-tany » se destine précisément aux enfants de moins de 13 ans. La troupe Théâtre Kala invite à chaque fois des compagnies, écoles, institutions de danse, chorégraphes et simples danseurs, qui ont la même vision qu’elle, pour le partage et le fait de donner plus de couleur au spectacle. Ce genre de rendez-vous est d’ailleurs pour eux l’occasion de développer un réseau pour le partage, l’échange et la promotion entre chorégraphes.
Falihery Ratovonirina, fondateur de la troupe, affirme en décrivant ce qui sera une pièce éclectique.
« Il n’est pas nécessaire de copier uniquement ce qui existait déjà, mais il s’agit de se découvrir, pour découvrir, créer, apporter et donner ce que chaque artiste pense avoir au fond de lui, et de les approfondir au maximum pour rendre le travail plus original ». Le spectacle de ce jour fédère ainsi tous ceux qui ont l’amour et le sens du partage, pour honorer l’art et la culture, tout en défendant l’humanité.