Actualités Faits divers

Sainte-Marie – Le littoral verrouillé contre les attentats

L’attentat perpétré au stade de Mahamasina, ayant fait trois morts et 88 blessés au pied du gradin, dans la soirée du 26 juin, a emené les autorités de l’Île Sainte-Marie, à se mettre sur leurs gardes. Au terme d’une réunion, conduite par le préfet du district, les autorités sur place ont préconisé le renforcement de la sécurité dans l’île. Des fouilles systématiques des passagers des bateaux, et même des pirogues, sont depuis quelques jours, effectuées. Des éléments mixtes, issus des trois entités des forces de l’ordre, en sont chargés.
« Le but est d’empêcher tout individu malintentionné, de faire passer dans l’île des objets pouvant mettre en danger les habitants, de même que les touristes. La fouille est aussi exigée pour ceux qui quittent l’île, pour éviter les cas de vols pouvant être perpétrés. Personne n’ignore que Sainte-Marie regorge de patrimoines culturels et de multiples richesses qu’il faut absolument protéger », explique une source sécuritaire.
Selon les informations communiquées, de telles mesures s’inscrivent dans le cadre de la sécurisation du festival des baleines, dont le coup d’envoi a été donné le 2 juillet, et dont le rideau va tomber le 10 juillet prochain.

S.A.