Sport

Handball – IHF Trophy – Les cadettes et juniors à Lusaka

: Les sélections nationales s’entrainent deux fois pas jour, six jours sur sept au palais des sports.

La Grande île alignera la sélection cadette et celle junior à l’IHF Trophy zonal. Ce rendez-vous régional se tiendra en Zambie la semaine prochaine.

Après le titre zonal ravi par les cadets et la deuxième place des juniors garçons à l’IHF Trophy de la zone 6 fusionnée avec la zone 7, les sélections malgaches cadettes et juniors filles tenteront de rééditer l’exploit des garçons à la même compétition. Comme la précédente version, cette joute zonale sera abritée par la ville de Lusaka, capitale zambienne. La compétition s’étalera du 11 au 16 juin. Depuis l’an dernier, la confédération africaine a décidé de fusionner ces deux zones, vu que la zone océan Indien ne compte pour le moment que deux îles après la sanction de la fédération mauricienne alors que les Comores n’ont pas de représentant. Onze pays seront représentés à l’édition 2019 de l’IHF Trophy pour les cadettes et les juniors filles. Neuf sont de la zone 6 à savoir l’Afrique du Sud, Botswana, Lesotho, Malawi, Mozambique, Namibie, Swaziland, Zambie, Zimbabwe et deux de la zone 7 dont Madagascar et les Seychelles. Les deux sélections nationales ont entamé leur troisième regroupement depuis le 13 mai. Les techniciens ont publié les listes finales des quatorze cadettes et quatorze juniors filles le 30 mai. Elles sont à ossature des joueuses d’Ihorombe et d’Analamanga. Trois coaches nationaux assurent la préparation des cadettes en l’occurrence Tsilavina Randriamahenina, Tilo Andriamiharinosy et Lovasoa Rabemanantsoa. Et les juniors se préparent sous l’encadrement technique d’Iavilavitra Patrick Tahindraza et Eric Randriamahefa.

Qualificatif

« Les joueuses sont en pleine forme et sont prêtes à défendre les couleurs nationales à ce rendez-vous régional », confie le coach Patrick Tahindraza. « Dans le but de roder les joueuses, on effectue souvent des matches tests contre l’équipe masculine de l’Educasport de Saint-Michel et la sélection féminine d’Analamanga », a poursuivi ce technicien. Les présélections nationales ont procédé leur premier regroupement du 26 mars au 4 avril et le deuxième du 13 avril au 20 avril. « Nous avons travaillé au début l’harmonisation technique car les joueuses ont différents niveaux et méthodes d’entrainement… Nous avons attaqué par la suite, en deuxième regroupement, la préparation physique et la combinaison, ainsi que le renforcement de la condition physique et la rapidité », résume les entraineurs du processus d’entrainement. La délégation malgache composée de vingt huit joueuses dont quatorze chacune pour les deux catégories, avec quatre coaches, quittera le pays le dimanche 9 juin. Elle sera dirigée par le président de la fédération malgache, Fidèle Razafintsalama. Ce sommet de zone est qualificatif à l’IHF continental prévu en septembre.