Culture

Exposition – L’artisanat haut de gamme se dynamise

L’exposition « Les couleurs de notre Île » à l’hôtel Le Louvre met en exergue la finesse de l’artisanat malgache. 

L’exposition « Les couleurs de notre Île » à l’hôtel Le Louvre à Antaninarenina regroupe plusieurs enseignes qui œuvrent pour la promotion de l’artisanat de luxe.

Une valeur sûre. La galerie «Les Goyaviers», en partenariat avec la marque Dzama, organise une exposition-vente d’artisanat haut de gamme, durant tout le mois de juin, à l’hôtel Le Louvre à Antaninarenina. L’événement est parrainé par Lantosoa Rakotomalala, ministre de l’Industrie, du commerce et de l’artisanat.
Sous le thème « Les couleurs de notre Île », une centaine de belles pièces finement travaillées occupent le hall de l’hôtel jusqu’au 30 juin. Des tableaux signés par les grands noms de la peinture malgache et des jeunes peintres talentueux, accrochent le regard. Chan, Léon Fulgence, Georges Rakotomalala, et ses confrères épatent par la qualité de leurs œuvres. La nouvelle collection de sacs et chapeaux en raphia de chez Tsu-Tsu séduit par son élégance. Tapis, sets et nappes de table produits par Terre La SARL, présentent une fière allure. La griffe Tsara laisse découvrir la beauté de sa collection hiver. Vanille et épices exotiques de la Grande île, conditionnées par Bemarivo, embaument le cœur. Les maquettes de bateau de Le Village regorgent d’intéressantes histoires.

Tout son mérite
« Pour cette exposition, nous avons choisi de présenter des pièces qui méritent d’être connues. Le Sérapis, par exemple, a coulé au large de l’île Sainte Marie. Des plongées sont organisées sur l’épave. Les passionnés connaissent certainement l’histoire du bateau La Confiance, celle de HMS Victory, ou la particularité de Dow de Zanzibar. Ces maquettes sont reproduites par des artisans malgaches », précise Cyril Salabert de Le Village.

« Le partenariat avec la marque Dzama et le parrainage par la ministre de l’Industrie, du commerce et de l’artisanat pour cette exposition, symbolisent que l’artisanat haut de gamme a tout son mérite. Et j’espère que le cercle va s’agrandir au fil des éditions », stipule Nirina Serin de la galerie Les Goyaviers, organisatrice de cet événement. Du beau monde a été présent lors du vernissage qui s’est tenu le mercredi 5 juin.