Accueil » Actualités » « Bulles en folie » rameute grands et petits
Actualités Culture

« Bulles en folie » rameute grands et petits

Dans l’allégresse et la bonne humeur la plus totale. La douzième édition du festival Gasy Bulles a officiellement débuté ce 4 juin au sein de l’Alliance française d’Antananarivo. Une occasion exclusive pour tous les bédéphiles et le public de la capitale d’aller à la rencontre des artistes et jeunes bédéistes participant au festival.
« Bulles en folie » qui inaugurait l’ouverture de Gasy Bulles pour cette année, a laissé la part belle à diverses animations, en plus d’une exposition inédite regroupant les œuvres, ainsi que les créations d’une bonne vingtaine d’illustrateurs, graphistes et bédéistes. « C’est un art constamment en perpétuelle évolution, on est fier de soutenir et de participer à la promotion de la bande dessinée malgache sous toutes ses formes. Le neuvième art a tout à fait sa place dans la Grande île », a affirmé Florence Dimani, coordinatrice médiathèque et lecture publique au sein de l’Alliance française d’Antananarivo (AFT).
Convivial et généreux
L’exposition de portfolio dans le hall de l’AFT a ainsi suscité la curiosité et la passion du public venu y assister. Les animations cosplay ont également égayé la journée. Les festivaliers se sont plu à jouer le jeu du déguisement en rapport à la thématique générale de Gasy Bulles pour cette édition, « Les super-héros ». Les participants n’ont pas manqué d’imaginations pour incarner les fameux héros comme Deadpool, Captain America ou encore Star-Lord des Gardiens de la galaxie, participant à la journée
« Bulles en folie », avec  des costumes réussis.
Comme à l’accoutumée, depuis douze ans maintenant, les incontournables animations portraits et caricatures gratuites du festival, ont fédéré un bon nombre de public de tout genre. Majoritairement composés  de jeunes, ils se sont plu à se faire croquer le portrait par les dessinateurs présents durant cette journée. À ces animations, s’est rajouté le facepainting pour les plus petits, avec l’artiste Sleeping Pop.
Proposant une ribambelle d’expositions, cette année, Gasy Bulles a continué avec le vernissage de l’exposition consacré aux illustratrices féminines
« Invisible visible », le soir même à l’IKM Antsahavola. En ce jour, l’exposition
« Jeunes talents » valorisant les créations des jeunes amateurs de bande dessinée qui ont participé au concours durant le mois de mai, se découvrira à la librairie Milles feuilles dont le vernissage a eu lieu à midi.
Andry Patrick Rakotondrazaka

Voir aussi