Accueil » A la une » Ankazomanga – Le culturiste Jin Andriano périt dans un accident
A la une Faits divers

Ankazomanga – Le culturiste Jin Andriano périt dans un accident

Jean Claude Andrianomentsoa était un bodybuilder connu.

Le bodybuilder Jean Claude Andrianomentsoa ou Jin Andriano s’est télescopé avec un camion poubelle, mercredi soir, sur le boulevard de l’Europe. Il est décédé en cours d’évacuation.

Une fierté nationale est tombée. Le culturiste Jin Andriano, de son vrai nom Jean Claude Andrianomentsoa, a péri dans un accident de la circulation, mercredi soir, vers 20h30, sur le boulevard de l’Europe. Âgé de 30 ans et père de trois filles, cette icône du bodybuilding a défendu et porté haut l’honneur et la dignité de la nation dans divers championnats en Europe auxquels il avait participé.

Ce soir-là, il est sorti et a promis à sa femme qu’il rentrera vite. Au guidon de sa grosse cylindrée, il aurait roulé à vive allure depuis le rond-point de Madinox vers celui d’Ankazomanga. Or, une benne à ordures de la commune urbaine d’Antananarivo (CUA) se trouvait sur sa trajectoire. Elle coupait et occupait presque toute la chaussée pour effectuer son chargement. Le motard a terminé sa course contre la partie latérale gauche du poids lourd.

Sitôt alertée, la brigade des accidents de la circulation (BAC) près le commissariat central de Tsaralalàna a envoyé des hommes pour dresser le constat.

Coaching

D’après son rapport, le motocycliste a été projeté sur plusieurs mètres à cause de la violence du choc. Il a été blessé gravement. Son deux-roues a subi d’importants dégâts.

Jin Andriano a été transporté en état d’urgence absolue vers l’hôpital, mais il a rendu son dernier souffle en cours d’évacuation. Son corps sans vie a été transféré à la morgue du centre hospitalier universitaire Joseph Ravoahangy Andrianavalona (HJRA).

Le chauffeur du camion a été embarqué et placé en garde-à-vue. Il sera enquêté et traduit au parquet pour homicide involontaire.

Jean Claude Andria­nomentsoa emboîtait le pas à son père. Il a commencé à faire de la musculation à l’âge de 14 ans. Après avoir décroché le baccalauréat, il s’est envolé en France pour travailler. Là-bas, il continuait sa passion qu’est le bodybuilding. Plus que motivé, il s’entraînait bravement et suivait en même temps une formation en nutrition sportive et coaching en culturisme. Il brillait dans des compétitions de haut niveau et remportait des trophées.

Au bout de dix ans à l’étranger, il se décidait enfin à rentrer au pays. Il a ouvert une salle de sports aux 67ha où il coachait aussi bien des professionnels que des amateurs. Il aurait fêté son anniversaire le 31 mai prochain. Il venait de souhaiter une bonne nuit à ses amis sur Facebook quand le pire l’a happé.

1 commentaire

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter