Accueil » Politique » Transport ferroviaire – La ligne FCE fait peau neuve
Politique

Transport ferroviaire – La ligne FCE fait peau neuve

Le  président  de  la  République  s’est  offert  une  petite escapade  avec  le  nouveau  train.

Trois locomotives et des wagons. Le voyage inaugural des nouveaux appareils de la ligne ferroviaire Antananarivo Côte-Est (FCE), a été au programme de Andry Rajoelina, président de la République, durant son déplacement à Fianarantsoa, hier.

La ligne ferroviaire FCE est opérationnelle depuis décembre. Les nouveaux appareils remis par le chef de l’Etat, hier, vont renforcer et améliorer le confort des usagers des trains qui relient Fianarantsoa et les villes de la partie Sud-Est du pays. Le président Rajoelina l’a souligné, hier. La ligne FCE revêt des enjeux économiques, mais aussi sociaux. Pour plusieurs localités, cette ligne ferroviaire est la seule voie qui les sauve de l’enclavement.

La ligne FCE revêt, également, un intérêt économique d’envergure nationale. C’est un argument touristique de t aille. L a voie Fianarantsoa Côte-Est offre, en effet, l’occasion de sortir des sentiers battus et de découvrir des paysages pittoresques. Le président de la République et sa suite se sont même offerts une balade en train et ont apprécié le panorama.

Le locataire d’Iavoloha a démarré sa visite dans la capitale de la région Ma tsia tra Ambony par l’inauguration d’une nouvelle galerie commerciale. Il s’agit du premier endroit du genre géré par une Collectivité territoriale décentralisée (CTD). La galerie baptisée O’Matsiatra a été construite avec le milliard d’ariary de subvention allouée par l’État central aux gouvernorats. Elle est gérée par la région Matsiatra Ambony. Les bénéfices serviront à financer l’approvisionnement en carburant et l’entretien des engins de réhabilitation des routes de la région, selon les explications.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter