Accueil » Education » Enseignement supérieur – L’université rentre en juillet
Education

Enseignement supérieur – L’université rentre en juillet

A travers une visioconférence entre la ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique Elia Béatrice Assou­macou dans le cadre du COPRIES ou conférence des présidents des six universités et les directeurs généraux des Instituts Supé­rieurs de Technologie . L’année universitaire 2019-2020 va débuter en juillet. « La rentrée pour l’année universitaire 2019- 2020 se fera le 8 juillet prochain, mais elle est susceptible de changer en fonction de la situation sanitaire dans le pays. Une autre réunion se fera dans ce cas », indique Le Professeur Elia Béatrice Assoumacou, lors d’une visioconférence à Maha­janga. Par contre, les cours magistraux ne continueront pas pour l’instant, mais des moyens devront être déployés afin de clôturer l’année universitaire en cours. « Par rapport à la situation d’urgence sanitaire dans le pays, l’enseignement au sein des universités a dû être suspendu. Nous avons décidé de finir les cours le 30 juin », enchaine-t-elle. Cette décision s’applique aux six universités et les instituts supé­- rieurs de la technologie Ambositra, Antsiranana et Antananarivo.

Cours en ligne

Cette reprise se fera par rapport à l’évolution de la situa­tion sanitaire dans le pays. Sur cette lancée, l’enseignement magistral ne devrait pourtant pas reprendre et devrait se faire en ligne. Des polycopies ou d’autres supports pédagogiques seront distribués pour achever l’année universitaire 2018-2019. « Certaines facultés ou établissements n’ont pas encore fini leur programme pour l’année universitaire 2018-2019. La solution qui a été envisagée consiste à octroyer des supports vidéo ou audio ou des polycopies aux étudiants concernés. L’organisation pédagogique se fera en ce sens », indique la ministre. Pour quelques universités, la session de rattrapage des examens se fera également en ligne, tel est le cas pour l’université de Fianarantsoa. Pour la faculté des lettres et des sciences humaines, la plupart des treize mentions ont presque achevé leurs programmes pour l’année 2018-2019, d’autres mentions ont déjà effectué l’examen final. « Pour la FLSH, la plupart des mentions ont quasiment clôturé leur programme, notamment pour les Master 1 et la licence 3. En revanche, les étudiants en deuxième année et première année n’ont pas encore fini le leur. D’après la décision prise, on a à peu près six semaines pour terminer l’année universitaire 2018-2019 », indique le Doyen de la FLSH, le Maitre de conférences Fanja Tahiana­Ralinirina.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

Voir aussi