Accueil » Culture » Concert somambisamby –
Culture

Concert somambisamby –

Le groupe Mahaleo, toujours égal à lui-même, malgré ses 47 années de scène.

Cette formation unique et éternelle a tenu toutes ses promesses lors de son grand rendez-vous fixé hier après-midi. Dama & Co se sont largement surpassés pour ces chaudes retrouvailles.

La grande salle du Palais des sports et de la culture à Mahamasina, envahie par une foule immense. Le concert intitulé « Somambisamby », impatiemment attendu par les fidèles fans du groupe mythique et légendaire Mahaleo, s’est déroulé dans une ambiance délirante. Bonne opération pour les deux principaux organisateurs Canal 7 Events et Gasy Events de Liva Ramanan­dratosoa qui ont témoigné d’un grand professionnalisme côté organisation, à travers cette affiche alléchante fortement appréciée par toutes les catégories d’âge. L’assistance présente à ce rendez-vous incontournable a été constituée d’un grand mélange de toutes les générations, du plus jeune au plus vieux. Des membres de famille entière (parents et enfants), de jeunes couples, des groupes d’amis…, sont venus en masse soutenir Dama et sa bande. Certes, la disparition de Raoul et de Nonoh ont été inoubliables, mais sans aucun complexe, les quatre rescapés sur scène en l’occurrence Dadah, Bekoto, Charle (batterie, percussions) et Dama, ont assuré l’essentiel durant quatre heures de show car Fafah a été aussi indisponible hier pour des raisons de santé. « Avec Ony, le chanteur de Mahaleo Zandriny à la place de Fafah et le nouveau bassiste pour combler celle de Nonoh, on se croirait toujours en face de Mahaleo au grand complet avec ses sept membres comme à ses débuts en 1972 », a précisé un fidèle admirateur.

Opérationnels
En trois parties distinctes, le déroulement du concert « Somambisamby » a séduit et émerveillé le public en délire et capable de jouer le rôle d’un véritable complice pour reprendre en chœur les titres proposés.
Incroyable mais vrai. Au bout de 47 années de scène, tout se passe toujours à merveille pour ce groupe qualifié à la fois de mythique et immortel. Ses membres toujours efficaces et opérationnels restent à la disposition de leurs fans. Ils sont encore capables de servir et gâter leur public tout en restant également disponibles pour les vingt années à venir comme l’a souligné Dama. Certes, la force du groupe réside sur les trois auteurs-compositeurs et interprètes que sont Dama, Bekoto et Dadah. Ils l’ont encore une fois prouvé hier, avec leurs voix et leurs guitares. Bekoto souvent au clavier ou avec sa flûte a aussi démontré sa polyvalence instrumentale, de même pour Dama qui se débrouille bien avec son harmonica. Avec un répertoire bien choisi pour mieux satisfaire et soulager le public, la courte intervention de l’invitée de marque, la jeune chanteuse Kaloina en duo avec Dadah, n’est pas passé inaperçue. Comme à l’accoutumée, les titres Hiaraka isika, Paiso rakena, Jamba, Ralita, Lendrema, Taxi-brousse, Imbola, Madirovalo, Embona, Andriamanitra Avo, Madagasikara Gasikarako, An-Tsena Sabotsy, Soafara, Tiana ve, Manembona… ont été repris en chœur par un public ravi et comblé.

 

 

Jean Paul Lucien

 

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

Voir aussi