Accueil » Régions » Mahajanga – Le Premier Ministre renforce la lutte contre la Covid-19
Régions

Mahajanga – Le Premier Ministre renforce la lutte contre la Covid-19

Visite du Premier Ministre Ntsay Christian à Mahajanga.

La région de Boeny a enregistré les premiers cas du variant sud-africain. La population éprouve beaucoup de difficultés pour se soigner.

La lutte contre la Covid-19, surtout contre la nouvelle variante sud-africain, continue et l’État fait de sa priorité la protection de la population. » Telle a été la déclaration du Premier Ministre, Ntsay Christian, lors de sa visite à Mahajanga, face à la situation sanitaire.

Il a rencontré les autorités locales dirigées par le Préfet de Mahajanga, Lahinaina Fitiavana Ravelomahay ainsi que le Gouverneur de la région Boeny, Mokhtar Andrian­tomanga et les différents responsables des STD dont le Directeur régional de la santé Boeny et des élus également à la résidence de la région Boeny, samedi.

« Nous avons besoin de sérénité et de calme face à la conjoncture actuelle. Tout le monde est concerné par les mesures sanitaires afin de limiter la propagation de la pandémie. J’invite les responsables à effectuer une organisation dans la répartition des médicaments qui sont gratuits pour les malades de la Covid-19. Normalement, il ne devrait pas y avoir de problème dans la distribution car tout est pris en charge par l’État. La sensibilisation sur les gestes barrières et les mesures sanitaires doivent être renforcées. » a indiqué le chef du Gouvernement.

Le Directeur régional de la Santé Boeny, docteur Hoasy Solange, a dressé un bref bilan de la situation épidémiologique de la Covid-19 dans la région Boeny.

Saturé et débordé

Au total, quatre vingt huit personnes confirmées positives à la Covid-19 sont traitées à Mahajanga dont quarante malades au CHU de Mahavoky et le reste suit leur traitement à domicile. Seize de ces malades sont des cas de formes graves.

Le Gouverneur de la région Boeny a surtout rappelé que le centre de traitement au CHU de Mahavoky commence à être saturé et débordé.

« Le personnel soignant dont les médecins et les paramédicaux sont fatigués et certains tombent aussi malades. » a souligné le Gouverneur.

Concernant l’ équipement d’oxygène au CHU de traitement à Mahavoky Atsimo, le stock est suffisant pour le traitement des malades sur place a expliqué le Directeur de l’établissement mais des patients préfèrent utiliser de l’oxygène de l’extérieur.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter