Accueil » A la une » Bilan covid-19 – Le nombre de formes graves monte en flèche
A la une Social

Bilan covid-19 – Le nombre de formes graves monte en flèche

Le  bilan  du  4  avril  enregistre  cent  quarante-trois  guérisons.

Le bilan des trois derniers jours affiche quinze décès. Le nombre des formes graves est également passé de deux cent cinquante à deux cent soixante-huit en trois jours.

Le nombre des formes graves a augmenté ces trois derniers jours. Le bilan épidémiologique du 4 avril indique que sur les deux mille cinq-cent-quarante-quatre patients en traitement, deux cent soixante- huit d’entre eux sont dans une forme grave de la mala­die.

Le vendredi 2 avril, cinq décès ont été enregistrés, dont un dans Analamanga, deux dans la région Atsinana­na, un dans la région Alaotra Mangoro et un dans la région Sava. Le bilan journalier du 3 avril rapporte deux cent cinquante-cinq malades dans l’état de forme grave.

En trois jours, depuis le 2 avril jusqu’au 4 avril, le nombre de personnes décédées s’élève à quinze. Pour le 4 avril, cinq personnes ont succombé de la Covid-19 portant le nombre de personnes décédées à quatre cent cinquante-neuf. Les décès ont été enregistrés dans cinq régions, dont l’un dans la région Analamanga, un dans la région Atsinanana, un dans la région Boeny, un décès dans la région Sava et enfin un dans la région Analanji­rofo.

Le dernier bilan du 4 avril indique aussi que cent trente-sept sur les trois cent quatre-vingt-deux testés ont été positifs à la Covid-19. La région Analamanga compte le plus de personnes atteintes en affichant quarante-neuf nouveaux cas. La région Diana enregistre quant à elle une vingtaine, puis la région Sava seize nouveaux cas. Boeny comptabilise quatorze personnes malades.

Renfort

La région Anosy, onze, l’Atsimo Andrefana sept, l’Analanjirofo sept, Menabe quatre, la région Atsinanana deux et un dans la région Itasy. Pour le samedi 3 avril, cinq personnes sont mortes de la COVID-19 dans le pays, dont deux dans la région d’Analamanga, et un dans la région Diana, un dans le Sava, un dans la région Itasy.

Un autre centre de traitement de Covid-19 devrait s’ouvrir à partir de cette semaine. Il s’agit du centre installé dans les locaux du lycée technique commercial Alarobia.

Le président de la Répub­lique Andry Rajoelina l’a annoncé lors de son intervention sur la chaîne publique samedi dernier. Une descente a été menée par le ministère de la Santé publique. Sans aucune précision sur la capacité de ce centre, l’installation des malades s’effectuera sous peu.

Le centre de traitement de Covid-19 Mahamasina qui a ouvert ses portes la semaine dernière peut prendre en charge deux-cent malades dans une forme modérée. Ces nouveaux centres accueilleront les personnes classées vulnérables. Les centres hospitaliers prennent en charge les malades dans une forme grave.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter