A la une Sport

Haltérophilie – Qualification aux JO : Les athlètes à un pas de Tokyo

Eric Andriantsitohaina avait confirmé sa suprématie aux Jeux des Îles à Maurice.

Les athlètes en quête du ticket olympique poursuivent sans interruption leur préparation à domicile en cette période de confinement. Ils sont à un pas de la porte de Tokyo.

Les activités sportives tournent au ralenti. Après l’annonce du report d’un an des jeux olympiques de Tokyo, il y a plus d’une semaine, les athlètes en quête de la qualification s’entraîne à domicile pour garder la forme, dont le cas des haltérophiles.

D’ailleurs, ils ne peuvent pas faire autrement pendant la période de confinement. Le Comité Inter­national Olympique a fixé la semaine dernière la date des JO pour le 28 juillet au 8 août 2021, toujours au pays du soleil levant. Les athlètes du continent africain n’aura plus qu’une seule étape décisive à franchir.

Il s’agit du championnat d’Afrique prévu se tenir du 13 au 23 juin à l’île Maurice. L’instance internationale a reporté ce sommet continental qualificatif aux JO à une date ultérieure.

«Nous comptons aligner une dizaine d’athlètes au championnat d’Afrique, mais le nombre de nos porte-fanions dépendra encore des moyens financiers », a souligné le directeur technique national, Thomas Rakotoarison. Cinq d’entre eux, en l’occurrence Rosina Randafia­rison (-45kg), Eric Herman Andriantsi­tohaina (-61kg), Tojonirina Alain Andriantsi­tohaina (-67kg), Elisa Vania Ravololo­nirina (- 67kg) et jean Elarion Ricardo Ramia­rimanana (-55kg), sont déjà en bonne position pour obtenir le ticket après avoir disputé les compétitions quali­ficatives de la saison 2019.

La plupart d’entre eux avait participé et brillé notamment aux championnats d’Afrique en Égypte au mois d’avril 2019, au championnat de la zone 2 au Kenya en juin, aux jeux africains au Maroc en août, aux championnats d’Afrique des jeunes en Ouganda au septembre, au championnat du monde en Thaïlande en septembre et au championnat d’Afrique zone 3 en novembre sur le sol malgache. «Pour l’heure, je leur ai recommandé d’exécuter des exercices spécifiques en attendant la reprise » précise le directeur technique national.

« La fédération et le staff technique vont tenir prochainement une réunion pour bien définir la stratégie de préparation, après le confinement » a-t-il ajouté. «On saura alors les qualifiés à l’issue des championnats d’Afrique dont la date reste à fixer », a conclu le premier responsable technique de la discipline.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter