Accueil » A la une » Météo – Un à deux cyclones en vue
A la une Social

Météo – Un à deux cyclones en vue

Le reste de la saison cyclonique pourrait rester actif avec un ou deux perturbations.

Nous arrivons à la deuxième moitié de la saison cyclonique 2020-2021. Nous attendons des cyclones évolués autour de Madagascar, jusqu’au mois d’avril.

La saison cyclonique 2020-2021 est loin d’être terminée pour Madagascar. Après Chalane et Eloise, d’autres cyclones pourraient encore intéresser l’île, jusqu’au mois d’avril. « Le reste de la saison cyclonique pourrait rester actif avec un à deux perturbations qui peuvent encore évoluer autour de Mada­gascar », peut-on lire dans le bulletin des prévisions saisonnières, allant du mois de février jusqu’au mois d’avril, établi par les techniciens de la direction générale de la Météorologie, à la fin du mois de janvier. Ces activités cycloniques pourraient aussi bien provenir du canal de Mozam­bique que de l’océan Indien, selon leurs précisions.

Le phénomène de l’Océan Pacifique Équatorial ENSO est encore dans sa phase négative appelée « La Niña »: la température à la surface de la mer est inférieure à la valeur normale. Du côté de l’océan Indien, par contre, la température de la mer est chaude. « Ce réchauffement de la surface de la mer est favorable à la formation de cyclones », expliquent des techniciens en météo.

Tempête tropicale

Cette saison cyclonique est active. Le sixième cyclone de la saison évolue au Sud-Est de Diégo Garcia, actuellement. Il s’agit d’une tempête tropicale, baptisée Faraji. Cette tempête tropicale ne présente aucun danger pour les terres habitées. Il ne fera donc pas partie des cyclones qui évolueront autour de Madagascar, comme l’a prévu la direction générale de la météorologie.

Les projections des techniciens en météo, au début de cette saison cyclonique, sont confirmées lors de la mise à jour des données. Ils ont indiqué, au mois d’octobre, que trois à cinq cyclones pourraient intéresser Madagas­car et un à deux pourraient atterrir sur nos côtes dont de puissants cyclones. Chalane a traversé Madagascar au mois de décembre, au stade de dépression tropicale. Il s’est dégradé avant son atterrissage au sud de Fenoarivo Atsinanana. Ce système n’a pas laissé de dégâts majeurs. Il a surtout apporté des précipitations. Quelques jours plus tard, c’est au tour d’Eloise d’atterrir au sud d’Antalaha. C’est une forte tempête tropicale qui touche terre, le 19 janvier. Bilan: une personne décédée à Maroantsetra, près de cinq mille sinistrés à Analanjirofo, Boeny, Atsina­nana, Melaky, Sava et Sofia, près de mille cases endommagées et détruites dans ces mêmes régions et plusieurs salles de classes endommagées, décoiffées et détruites.

Reste à savoir si les prochains cyclones qui vont se former vont atterrir sur nos côtes ou s’ils vont rôder autour. L’un dans l’autre, ils risquent de laisser des dégâts.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter