Actualités

RN7 – Ilaka centre : Un camion broie une femme et ses enfants

La femme a été admise à l’hôpital d’Antsirabe.

Un bébé de 6 mois et son frère de 2 ans ont succombé après avoir été fauchés par un camion, hier, sur la RN7, à Ilaka Centre. Leur mère gravement blessée est à l’hôpital.

Douloureux. Une famille a fait les frais d’un terrible accident de la circulation, hier matin, sur la nationale 7, au niveau d’Ankeniheny, à Ilaka Centre. Il est 9h45, un véhicule semi-remorque a percuté, charrié et écrabouillé une femme d’une vingtaine d’années, son garçon de 2 ans et sa fille de 6 mois.

Le bébé est mort sur le coup. Son frère, lui, a complètement été démembré. Dans une urgence absolue, il a été évacué avec sa mère, aussi grièvement blessée, vers un hôpital à Antsirabe. En cours de route, il a, malheureusement, rendu l’âme.

Aux dernières nouvelles, la femme semble être dans un état critique. Sitôt arrivée à l’hôpital, elle a été admise au bloc opératoire. Les médecins étaient en pleine intervention lorsqu’ils ont été interrogés sur l’évolution de son état.

En garde-à-vue

Les circonstances dans lesquelles tous les trois ont été fauchés étaient insupportables, comme l’a raconté la gendarmerie présente sur place. Le poids lourd transportait un tas de cageots et roulait du sud vers le nord quand le drame est survenu. Selon l’enquête de voisinage effectuée par la gendarmerie, « le petit garçon jouait dans la rue à ce moment-là. Sa mère s’est précipitée pour l’attraper et sauver lorsque le camion s’approchait. Cette femme a apparemment hésité pendant quelques secondes en traversant la route. Elle, avec le nourrisson dans ses bras, n’était pas vraiment décidée si elle devrait avancer ou reculer. De son côté, le chauffeur s’est efforcé de les contourner, mais il était déjà trop tard ».

La jeune femme et ses enfants se sont tous retrouvés sous le véhicule et emportés sur quelques mètres. Les traces de freinage laissées sur l’asphalte en dit long.

Des gendarmes y ont été dépêchés dès que l’alerte a été donnée. Ils ont procédé au secours des victimes, à la sécurisation des périmètres et aux constatations. Puis, ils ont amené le routier pour être mis en examen pour homicide involontaire. Il se trouve maintenant en garde-à-vue avant d’être traduit, très prochainement, au Parquet.

Le véhicule lourd ne s’est pas renversé après le choc. Seulement, son remorque a déporté et gêné la circulation. Il a été redressé pour pouvoir le conduire jusqu’aux locaux de la brigade d’Ilaka Centre.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter