Economie

Projet « Miami » – Aménagement en harmonie avec l’extension du port

La présidence de la République et la Société du port à gestion autonome de Toamasina (SPAT) lancent un avis d’appel à manifestation d’intérêt pour des travaux d’aménagement et d’équipement du 2ème lot du projet Miami. Le directeur général de la SPAT Christian Avellin a indiqué au téléphone que la SPAT en tant que société d’Etat, a une responsabilité dans l’embellissement de la ville. C’est dans ce sens qu’elle prend part dans la réalisation des travaux du projet Miami dont l’aménagement du « Beach Games », une aire de sports et de loisirs. Christian Avellin toutefois de préciser que cela n’a rien à voir avec l’extension du port qui est financée par la coopération japonaise.

La participation de la SPAT à la réalisation du projet Miami est du même acabit que sa contribution sur fonds propre à la réhabilitation de l’Hôtel de ville ou encore à la réfection des artères de Toamasina. « Le projet est toutefois en harmonie avec l’extension du port », a souligné le directeur général. « Le coût des travaux n’est pas encore connu. Nous avons lancé une manifestation d’intérêt pour identifier les entreprises potentielles. Ce n’est qu’au moment de l’appel d’offre que nous aurons des données plus techniques dont le coût des travaux ».