A la une Sport

Nuit des arts martiaux III – Valera comme guest star de Koumba

Marc Koumba concocte une édition meilleure que les précédentes

Un rendez-vous à ne pas rater pour les férus des arts martiaux. Plusieurs experts et champions étrangers animeront le spectacle pour la version 2020.

Les amoureux des sports de combat seront gâtés. Jean Marc Koumba, l’ancien garde rapproché de Marc Ravalomanana et actuel bodyguard du maire de la capitale, Naina Andriantsi­tohaina, revient de loin et promet un show hors du commun.
Seize ans plus tard, le double champion du monde et champion d’Europe en kick-boxing, vice-champion d’Allemagne en boxe anglaise amateur veut bien rééditer le succès des deux premières éditions de la « Nuit des arts martiaux » de 2003 et 2004. La date est déjà fixée.
La troisième édition se tiendra le 13 décembre au palais des sports à Maha­masina. Plusieurs innovations marqueront cette version 2020. Plusieurs experts et champions étrangers seront aussi invités notamment des moines shaolin de Chine, des champions en MMA.
«Et la légende du karaté, Dominique Valera sera le guest star de cette édition de la Nuit des arts martiaux», a souligné l’initiateur de l’événement. «La championne malgache en MMA sera aussi de la partie» a-t-il poursuivi.
«Les champions étrangers en MMA seront défiés par les champions locaux, et des primes seront en jeu», a indiqué Jean Marc. «Ce sera des traditionnels aux modernes, … la culture du combat », tel est l’aperçu de ce qui va se passer le jour-J.

Académie des pros

«Je mettrai l’accent sur les arts martiaux traditionnels malgaches. Je veux relater l’histoire du sport malgache, découvrant les origines », confie Jean Marc. En passant ensuite par les arts maritaux asiatiques pour en arriver aux sports de combat modernes dont le Mixed martial arts (MMA).
Original, le diamanga et le morengy seront accompagnés du «kabary » et du « hira gasy ». «Comme je l’ai dit en 2004, le projet est de professionnaliser le sport, aider les sportifs et avoir une bourse pour les combattants professionnels, faire en sorte qu’ils puissent vivre de leur sport », explique-t-il de sa motivation. Dans ce sens, Jean Marc Koumba compte ouvrir avant la fin d’année une académie des arts martiaux, toutes disciplines confondues afin préparer les combattants malga­ches à d’éventuels cham­pionnats internationaux, dans la vision toujours professionnaliser le domaine.
L’académie sera inaugurée lors du passage de Domi­nique Valera en décembre. La salle sera équipée aux normes européennes et servira également de lieu de formation et d’entrainement des éléments de la police municipale.