A la une

Prime pour les fonctionnaires – Fortes suspicions de détournement

Une prime de find d’année a été accordé à chaque agent de l’état.

Le président de la République a accordé une prime de soixante-cinq mille ariary pour tous les agents de l’État. Les sommes perçues aurait été différentes que celles annoncées.

Tous sans exception. Tel est l’instruction du président de la République Andry Rajoelina. À l’occasion des fêtes de fin d’année, une prime substituant les paniers garnis est accordée pour chaque agent de l’État. « L’instruction a été claire. Chaque employé de l’État reçoit soixante-cinq mille ariary. Chaque ministère a envoyé la liste de son personnel que la Présidence a validé et la somme a été encaissée au niveau du Trésor public », confirme Lalatiana Rakoton­drazafy Andrianton­garivo.

Toutefois, depuis quelques jours, de voix s’élèvent à travers les médias ainsi que les réseaux sociaux. Il y aurait eu un grand décalage entre la somme annoncée et celle perçue par les fonctionnaires. « Nous n’avons reçu que 9300 ariary », précisent les uns, « pour nous c’est 6500 ariary », répondent les autres, « on nous a effectivement distribué un panier garni mais la valeur est en deçà des soixante-cinq mille ariary », se plaint un autre, « le chef Cisco propose qu’on va utiliser les fonds reçues pour un déjeuner pour tout le personnel alors que les employés de bureau ont déjà reçu les leurs », annonce un enseignant à Mananara Nord.

De Sainte-Marie à Toliara, de Mananjary à Antsirabe, des milliers d’agents s’insurgent. Les plus expressifs se cachent derrière un compte anonyme par crainte de représailles. Ayant réagi sur Facebook, des employés d’un ministère auraient reçu une demande d’explication pour avoir semé la zizanie. Toutefois, la plupart des réclamations semblent être issues des agents du ministère de l’Éducation nationale et de l’enseignement technique et professionnel (MENETP).

Octroi
Jointe au téléphone, la ministre Marie Thérèse Volahaingo a donné des explications. « Il y a quatre vingt-douze mille agents inscrits dans le logiciel AUGURE. Toutefois, nous avons reçu une somme suffisante pour trente-sept mille. On a demandé un rajout mais cela n’a pas suffi alors que le président de la République a ordonné que tous les personnels en bénéficient. Ainsi, on a priorisé les employés de bureau car les enseignants vont incessamment recevoir leurs indemnité de craie ». Ainsi, le montant reçu par le personnel est différent d’une localité à une autre. Pour limiter les dérives, la ministre a conseillé les enseignants de n’émarger que la somme réellement perçue.

Depuis quelques années, il est de tradition au niveau des ministères la distribution de paniers garnis à chaque fin d’année. C’est la première fois qu’un président de la République octroie une prime pour tous les agents de l’État. Détourne­ment ou insuffisance des ressources, le fait est qu’à l’exception de quelques départements, les sommes reçues en espèce ou en nature ont généré une désillusion chez les agents de l’État.

« Si des cas sont avérés, il est évident que ni le Président, ni le Premier ministre, ni le gouvernement vont laisser ces actes impunis. Des mesures administratives, disciplinaires voire pénales s’imposent », conclut Lalatiana Rakotondrazafy Andriantongarivo.

1 commentaire

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

  • S’il y a suspicion. Il est nécessaire de démonter que chaque bulletin de salaire affiche la prime erroné ou fausse.
    Qui veut bien monter son bulletin de salaire comme preuve du détournement de ses dus