Régions

Inondation à Mahajanga – Quatre cent familles évacuées

De nombreux sans-abris ont été évacués à l'EPP fiofio. 

Le bilan est rendu après les séries des débordements des crues suite à six jours de déluge à Mahajanga. Plus d’un millier de sans-abris évacués de leur domicile.

Le bilan est rendu après les séries des débordements des crues suite à six jours de déluge à Mahajanga. Plus de mille cinq cent sans-abris issus de quatre cent familles, dont plus de la moitié étaient des enfants, ont été évacués de leur domicile jusqu’à samedi matin, à cause de la montée des eaux. Ils étaient placés dans trois sites d’hébergement préparés par le BNGRC, à l’EPP Fiofio, Epp Cité Tsaramandroso et à la maison des jeunes à Ambalavola, Macqwa. Des écoles privées et Cinq fokontany autour du grand canal du Vallon de Metzinger ont été envahis par les eaux, Tsararano anosikely, Tsararano ambony et ambany, Fiofio et Aranta.

Un zébu était mort électrocuté à Tsararano suite à un court-circuit, vendredi. Ce qui a obligé la Jirama a coupé l’électricité dans cinq fokontany. Tsararano ambony et Anosikely ambany ainsi qu’à Ambalavola et Mahavoky avaratra vendredi et toute la nuit.

Le Premier ministre et Chef de Gouvernement, Christian Ntsay, accompagné du ministre de l’Intérieur et de la décentralisation, Tinarivelo Razafimahefa et le ministre de la Défense nationale, ont rendu visite à ces réfugiés samedi matin. Ils étaient accompagnés des autorités locales dont le député élu dans le district de Mahajanga 1, Perline Rahantalalao, ainsi que les forces de l’ordre.

Solution permanente
Après les visites des sites d’accueil ainsi qu’une virée au pont Fitim où se trouvent les grandes buses du Vallon de Metzinger, source de ces submersions, une réunion de travail avec le Chef du Gouvernement s’était déroulée à la salle de réunion de l’hôtel de ville, samedi.
« Il faut absolument trouver une solution permanente et durable pour résoudre le problème de submersion des eaux du vallon, pour enlever les inquiétudes de la population. La décision doit être présentée très rapidement », a exhorté Ntsay Christian.

Des pré-cautionnements de vivre ont déjà été distribués aux sans-abris depuis vendredi ; du riz, des barres de savon, des gobelets ainsi que des seaux et d’autres dons ont été distribués.

Diorano Wash/ Unicef, a distribué trois cent trente seaux et autant de gobelets, trois cent trente barres de savons, samedi aux sinistrés de l’EPP Fiofio. Le BNGRC, représenté par son coordonnateur, Tahina Ramaha­tafandry a également remis cent trente sacs de riz.

Le gouvernement a également remis des dons aux victimes de cette catastrophe à Mahajanga, lors du passage du Premier ministre.