Accueil » Social » Antsiranana – Retour en force de la Covid-19
Social

Antsiranana – Retour en force de la Covid-19

Le  campus  d’Antsiranana  reste  ouvert.

Antsiranana est le nouveau foyer de l’épidémie de coronavirus. Près de quatre-vingt-dix porteurs du virus sont sous traitement dans cette ville.

Le risque d’une deuxième vague de l’épidémie de coronavirus à Antsiranana devient sérieux. L’effectif des nouveaux porteurs du virus de Covid-19 a, fortement, augmenté au Nord, en l’espace de deux semaines. Près de quatre-vingt-dix cas positifs suivent des traitements contre la Covid-19 en milieu hospitalier, dans la ville d’Antsira­- nana, en ce moment. La plupart d’entre eux sont des universitaires, le reste vit en dehors du campus.

Ces patients se porteraient « bien », en général. Beaucoup ne présentent pas les symptômes de la maladie. Même ceux qui présentent les symptômes ne développent pas la forme grave de Covid-19.

Pas de confinement

Pour des autorités sanitaires, la ville d’Antsiranana devrait être reconfinée. « À part la hausse du nombre des cas, ce qui nous inquiète le plus, c’est que les contacts de ces nouveaux porteurs du virus sont très éparpillés. Un reconfinement devrait être envisagé dans cette ville pour suspendre la circulation du virus », lance notre source. Elle ne cache pas son appréhension d’une deuxième vague dans la localité.

Ce confinement n’est pas au programme à Antsira­nana, pour le moment. Les autorités de cette région de Diana préfèrent, pour le moment, renforcer la sensibilisation de la population sur le respect des gestes barrières : port de masque obligatoire, lavage des mains, respect de la distance physique de un mètre. La population est invitée, aussi, à éviter les rassemblements. « Le ministère de la Santé publique et la direction régionale de la Santé publique font des efforts pour maîtriser cette épidémie à Antsiranana », rassure le directeur de cabinet du ministère de la Santé publique, le Dr Jean Claude Razafimahandry.

Antsiranana n’est pas la seule ville où une hausse de nouveaux cas est constatée. Matsiatra Ambony enregistre une hausse des cas. Les centres hospitaliers universitaires à Antananarivo ont, également, des cas positifs, même s’ils ne sont pas, pour le moment, très nombreux. Cent-soixante-quinze nouveaux cas ont été enregistrés dans la semaine du 24 novembre, contre trente-et-un, la semaine d’avant.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter