Régions

Toliara – La ville replonge dans la saleté

Depuis quelques semaines, la cité du Soleil s’est transformée en une véritable décharge sauvage à ciel ouvert.

En cette période de canicule, certains quartiers de la ville de Toliara croulent sous la saleté. Des tas d’ordures aux odeurs nauséabondes envahissent les rues, les artères et autres places publiques, et portent un rude coup à l’environnement et à la santé de la population.

Même le centre-ville, la place d’Ankilisoafilira ou la Place de la République, où tout se vend et s’achète, s’est transformé en une véritable décharge sauvage à ciel ouvert. « Cette situation d’abandon total nuit à l’image de la cité du Soleil qui offre un spectacle des plus décevants et ahurissants », commente un quadragénaire. Il n’a pas hésité à tirer la sonnette d’alarme sur la situation catastrophique que connaît la cité du Soleil en ce mois de décembre.

Ce triste spectacle perdure depuis quelques semaines, sans qu’il y ait des mesures urgentes de la part des élus locaux pour remédier à une telle situation. Malheureusement, depuis un certain temps, on assiste à un relâchement manifeste dans ce domaine, le service de nettoiement de la commune n’assure plus convenablement la collecte et le transport des déchets, ainsi que l’entretien et l’embellissement de la ville.

Coïncidence ou pas, depuis la période pré-électorale et pendant les élections pour les municipales, le fonctionnement de la commune est assuré par un maire par intérim, en la personne Erody Misakely. Le service public auprès de la mairie semble alors baisser le bras et reste amorphe pour des raisons que l’on ignore. Ainsi, les déchets sont éparpillés sur les points de ramassage à tel point que la situation empire de jour en jour et que la ville est quasiment plongée dans la pollution et les détritus. Les bacs à ordures débordent, les canaux sont obstrués par les déchets.

Incivisme
Des citoyens qui nous ont contactés, se plaignent, en effet, de la prolifération des décharges sauvages. «Les bennes à ordures débordent, dégagent des odeurs désagréables et polluent l’atmosphère. En cette période de grande chaleur, elles pourraient certainement devenir très bientôt une source de nuisances et de maladies », craint un citoyen du quartier de Tanambao.

Des enseignants du quartier de Toliara-centre qualifient la situation de pénible et alarmante. « Les services d’hygiène sont absents. Le jour, nous devons faire Face à cela», les citoyens pointent du doigt les services de la voirie qui s’occupent du nettoyage et du ramassage des ordures de la commune urbaine de Toliara.

Pour leur part, les agents communaux chargés de la collecte des ordures que nous avons contactés, remettent en cause l’incivisme de certains citoyens. « L’implication des citoyens dans la préservation de l’environnement fait défaut. Certains habitants agissent de manière éhontée et jettent leurs ordures ménagères n’importe comment et n’importe où », réagit un agent de la voirie.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter