Economie

Environnement – La forêt des aires protégées menacée

Inquiétant. L’agriculture sauvage prend le pas sur les aires protégées. Les observateurs tirent la sonnette d’alarme. La situation des aires protégées de la région Menabe alerte ainsi un bon nombre d’observateurs. Raison pour laquelle, le Groupe des Spécialistes et Passionnés de Baobabs de Madagascar (GSPBM) entend organiser un congrès national sur cet espèce particulier la semaine prochaine au Kimony Resort Morondava. L’objectif étant de diriger les efforts de conservation du Baobab pour un levier de développement économique durable. « En 2013, 800 ha de forêt sèche ont été défrichées pour faire place à la production en masse de cacahuètes. Aujourd’hui nous comptabilisons une surface de 20 000 ha. Si la vitesse d’exploitation reste constante, d’ici 2050, la forêt d’aires protégées aura totalement disparu », déclare Judicael Rakondra­zafy, responsable Conser­vation WWF qui rajoute que « ce congrès sera une occasion pour toutes les parties prenantes dans le secteur public et privé de donner leur apport pour la cause du développement économique durable. » Il réunira tous les acteurs promouvant des échanges pour une conservation et utilisation durable des baobabs.