Culture

Bessa : « Je me plais toujours à composer »

Une véritable icône de la musique malgache, toujours aussi taquin et d’un grand dynamisme Bessa nous revient pour un concert unique demain soir au CCI Ivato.

Dix ans maintenant que l’on ne vous a pas revu, quelles sont les nouvelles ?
Disons que je suis resté fidèle à moi-même, continuellement ravi d’écrire et de composer des chansons, profitant de la vie et jouissant des vertus de la musique au quotidien. Pour dire que ça m’anime continuellement et j’en suis très ravi, car l’écriture m’aide à m’épanouir. Ayant toujours un petit carnet ou un cahier sur moi, je me plais à y retranscrire mes pensées, mes inspirations et mes idées, pour qu’ensuite on puisse les interpréter en chanson ou en musique. J’ai donc toujours de nouvelles compositions en réserve, quelque part dans mes cahiers qui à l’instar de tous ceux que j’ai réalisé auparavant, chantent l’amour sous toutes ses formes.

Et donc, ça fait quoi d’être enfin parmi nous ici au pays ?
Beaucoup d’émotions. Ce retour au pays, on en a longuement discuté au sein de ma famille, surtout pour que je me remette en scène une nouvelle fois. Ce sont notamment mes enfants qui m’ont le plus soufflé cette idée et j’
avoue avoir beaucoup cogité avant de prendre ma décision. Mais, c’est un plaisir de pouvoir partager une fois encore ce bonheur d’être en scène avec ma famille et de communier avec le public à travers ma musique. Autant profiter de ce dynamisme et de cette énergie qui m’anime pour cela.

Vous avez d’ailleurs toujours été très apprécié pour votre générosité.
Pour moi la création va de soi avec le partage, c’est pourquoi je suis plus que ravi quand mes compositions sont tous si bien interprétées par mes pairs. J’écris pour moi, mais j’aime aussi écrire pour les autres, par exemple pour la célébration des soixante ans du « Fiangonana Protestanta Malagasy aty Andafy » (FPMA) à Toulouse dans l’Hexagone, j’ai été très ravi qu’ils m’aient sollicité pour composer l’hymne de ce jubilé. Pareillement, comme je l’ai dit, c’est un plaisir pour moi que de composer et de partager mes compositions avec des amis chanteurs. Comme Njakatiana ou Solo Andrianasolo, mais aussi tant d’autres qui au-delà des hommages qu’ils me font, subliment ainsi surtout mes écrits en musique.

On peut ainsi espérer de nouvelles chansons de votre part bientôt ?
J’avoue composer plus pour d’autres que pour moi-même en ce moment. Je privilégie le fait que ces compositions soient plus mises en valeur à travers leur voix. De cette manière, elles seront aussi éternelles et continueront à marquer aussi bien leurs fans que ceux qui apprécient ma musique. La scène musicale malgache regorge de plusieurs chanteurs talentueux qui j’en suis sûr saurons perpétuer l’esprit de ma musique, ainsi que les messages que je tiens à diffuser et j’apprécie le fait de pouvoir leur partager ma passion. Je souligne le fait aussi que j’aime plus écouter les autres chanter que de chanter, ça m’apaise et m’apporte du bonheur d’écouter les autres.

Un petit mot sur le concert de demain soir ?
Que dire de plus si ce n’est que j’ai hâte et que je suis prêt. J’espère vous surprendre encore et toujours comme au premier jour.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter