Accueil » Régions » DIÉGO-HELY – Un parc solaire pour réduire le délestage
Régions

DIÉGO-HELY – Un parc solaire pour réduire le délestage

La centrale photovoltaïque hybride de Diégo-Hely se trouve sur un terrain d’un hectare.

La première centrale photovoltaïque hybride financée sur fond propre de la Jirama, fonctionne depuis le mois de juillet à Nosy Be.

Le déplace­ment du président Andry Rajoelina dans l’ile de Nosy Be a été, notamment, marqué par l’inauguration de la centrale photovoltaïque hybride de Diégo-hely. Elle a commencé à produire de l’électricité le 18 juillet, avec une capacité d’un mégawatt. Il s’agit de la première centrale électrique sur financement propre de la société Jirama. Elle comporte deux mille vingt-deux panneaux solaires installés sur un terrain d’un hectare.

À l’heure actuelle, 15 000 foyers profitent déjà de cette station qui fournit 500kmh par jour, réduisant l’achat de carburant de 2 milliards d’ariary par an. Dans son discours d’inauguration, le chef de l’État a mis en exergue que c’est un pas vers le développement, un pas qui s’inscrit dans les efforts de promotion du secteur touristique.

Le soleil brille

« Par conséquent, nous avons une vision de mettre en place six megawatts pour pouvoir couvrir entièrement les besoins en électricité à Nosy Be, afin que seule la production solaire fonctionne pendant la journée. » L’objectif sera de résoudre les problèmes de délestage et de réduire le coût de l’électricité dans chaque foyer ainsi que l’utilisation du gaz oil. Une trentaine de ce genre sera installée à Madagascar « Le soleil brille à Nosy Be et nous allons l’utiliser pour les biens de la population en matière d’électricité.

Seule l’hybridation de l’installation des centrales électriques à partir d’énergies renouvelables comme celle-ci, nous aident à réduire le coût de la production d’électricité», lance le président Andry Rajoelina.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter