Accueil » Politique » Préparatifs électoraux – Un état des lieux à Ambatolampy
Politique

Préparatifs électoraux – Un état des lieux à Ambatolampy

Les observateurs et la CENI ont constatés quelques lacunes dans les communes rurales d’Ambatolampy, samedi.

Une descente à Ambatolampy a été effectuée par la CENI et les observateurs internationaux, samedi. Il s’agissait de voir l’état des préparatifs du vote.

Se rassurer et rassurer. Une délégation composée de membres de la Com­mission électorale nationale indépendante (CENI), et des observateurs internationaux de l’Union africaine, de l’Union européenne, de la Communauté des États d’Afrique austral et du Japon, conduite par Violette Kakyomya, représentante résidente du Système des Nations Unies, ont effectué une descente dans le district d’Ambatolampy, samedi

Cette descente consistait à faire le point sur le volet logistique et formation des membres du bureau de vote, en vue du premier tour de la présidentielle, ce mercredi. Durant les visites dans les communes rurales d’Ambohipihaonana et Andriambilany, les mem­bres du bureau de vote se sont employés à démontrer à la délégation d’observateurs qu’ils maîtrisent les rouages des opérations de vote. Cette descente a, toutefois, été l’occasion pour les responsables locaux, notamment, les chefs fokontany de faire part de certains soucis aux responsables de la CENI.

Vérification
Les problèmes de non-inscription sur la liste électorale après vérification auprès des fokontany, ou encore, d’électeurs n’ayant pas de carte électorale ont été soulevés. La loi prévoyant le gel de la liste électorale, les nouvelles inscriptions devront attendre la prochaine révision annuelle. Pour rassurer ses interlocuteurs et l’opinion publique, le secrétaire exécutif de la CENI ajoute qu’il est probable, qu’après l’éclatement des bureaux de vote, certains électeurs ont été affectés à d’autres centres de vote.
Le cas échéant, le jour du vote, Jean Victor Rasolonjatovo, secrétaire exécutif de la CENI, indique que « chaque niveau des démembrements de la CENI va veiller à ce que les cas de plainte d’omission d’électeur soient vérifiés et que chaque électeur soit guidé vers les bureaux de vote où il est inscrit comme votant ». S’agissant du problème de dispatching des cartes électoraux, le secrétaire exécutif de la Commis­sion électorale ajoute que « du moment qu’un électeur est inscrit sur la liste et qu’il a sa carte d’identité nationale, il pourra voter ».
Il explique, également, la raison pour laquelle l’électeur ne peut pas emmener son téléphone portable dans les bureaux de vote. Il s’agit d’un moyen de fluidifier la cadence des votes indique le responsable au sein de la CENI. « Nous ne souhaitons pas voir des électeurs s’attarder dans les bureaux de vote pour prendre des selfies », déclare-t-il. Ce serait, également, une mesure pour éviter les achats de voix, avec comme preuve une photo de la case que l’électeur à cocher. Un motif que ne nie pas le secrétaire exécutif de la CENI.

 

8 commentaires

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

  • Efa nahafapo ny fomba fiasan’ireto CENI ireto hatramin’izay ka tsisy tokony hampanahy intsony ny resaka fanomanana fifidinana fa milamina sy mangarahara no tanjona eo.

    • Fifidianana mangarahara tokoa no tanjona ka aoka ny rehetra mba hilamina ny rehetra fa tsy misy ahiahiana io fifidianana io ,efa nanao izay ho afany ny CENI.

  • Arak any efa voatondro dia mandray ny andraikitra tandrifiy azy hatrany ny Ceni na dia eo ary ireo izay mihezaka ny mandoto izany. Soa fa manana olo-kendry ny firenena ka afaka miroso amin’ny fifidianana madio sy mangarahara ny vahoaka malagasy.

    • Raha samy mandray ny andraikiny tandrify azy avy ny tsirairay dia milamina tsisy mampiahiahy ny fizotran’ity fifidianana ity. Ny tanjona dia Madagasikara mandroso ary mba ho fifidianana eken’ny rehetra no hitranga eo

  • Tsara ny fanarahana sy ny fijerevana ary_ ny fanomanana farany ohatr’izao alohan’ny ilkay andro lehibe eo amin’ny tantara, ny hany sisa handrasana dia isika vahoaka mba tsy ho voavidim-bola sy ho voavidin’ny akanjo iray izay tsy haharitra, aleo ny taranaka fara mandimby no tsinjovina dia hilamina ity nosin-tsika ity.

  • Hita @zao fa mahomby ny CENI ary tena vonona ny hiatrika h@ farany ny asa napetraka taminy! Mila maneho asa mifandraika @zay kosa ireo mpiara-miasa rehetra sy ny kandidà tsirairay ary indrindra isika vahoaka mba hampahomby tsara ny tanjona iraisana!!!

    • Efa nahavita ny adidiny ny CENI fa ny hirarihana dia fifidianana mangarahara ny ho hisy eto,amin’izay tsy misy intsony ny korontana isankarazany.

  • La CENI prend ses responsabilités dans la préparation de l’élection,donc tout le monde aussi devrait être prêt à se rendre aux urnes,nous devons voter parce que nous avons le droit de voter, un candidat avec un projet de développement durable devrait être soutenu.