Accueil » Régions » Androy – Les communautés sensibilisées à la pêche
Régions

Androy – Les communautés sensibilisées à la pêche

Accueil  chaleureux  du  ministre  Paubert  Mahatante à  Ambovombe.

Les produits halieutiques sont à introduire dans les habitudes alimentaires de la population de la région Androy. Un début de sensibilisations a été mené à Ambovombe.

Il est grand temps que la population de la région Androy se tourne vers les activités de pêche. « Seule 0,2% de la population s’adonne à la pêche alors que douze communes longent les 200km de littoral de la région Androy », fait savoir Paubert Mahatante, ministre de la Pêche et de l’économie bleue, lors de son périple dans sa région natale la semaine dernière. « La population est encore sous l’emprise de cer tains préjugés concernant les activités de pêche. Aussi, a-t-elle été incitée à s’intéresser à la pêche tout en leur expliquant les bienfaits des produits de la pêche et les alternatives économiques possibles surtout face à l’actuelle probléma tique du Kere” », ajoute-t-il.

Pour la résilience des communautés par le biais des ressources halieutiques, des familles des pêcheurs ont été formées à rentabiliser leurs activités, à travers la transformation et la mise en place du système d’alerte précoce ainsi que du tableau agroécologique en météorologie. Ces formations accompagnent les sensibilisations déjà entreprises et à réaliser par le ministère de la Pêche et de l’économie bleue dans la région Androy. L’Agriculture, l’élevage et la pêche devront aller de pair.

Parallèles

Les produits halieutiques sont à insérer dans les habitudes alimentaires de la population de l a région Androy. D’autres départements tels que le ministère de la Population e t de la promotion féminine, celui de la Jeunesse et des sports et celui de la Santé collaborent avec le ministère de la Pêche et de l’économie bleue pour contribuer à cette résilience de la population de la région Androy. Il s’agit d’installer des infrastructures telles que des embarcadères e t des débarcadères. La valorisation des chaînes de valeur pour plus de valeurs ajoutées aux activités des ressources halieutiques sera menée avec des partenaires techniques et financiers.

La pression sur les ressour­ces n’est pas à écarter avec ce projet de redynamisation des activités de pêche dans l’Androy. En 2012, 69 000t de poissons pélagiques ont été enregistrées dans les eaux profondes des côtes du Sud. « Ce qui est sûr c’est que l’Androy et tout le Sud présentent des ressources considérables bien que, pour l’heure, il est impossible de déterminer le stock exact », reconnaît Paubert Mahatante.

L’évaluation du stock reste, en effet, un défi majeur pour Madagascar qui tient à connaître ce dont il dispose avant de pouvoir vendre. D’où le goulot d’étranglement actuel dans la négociation avec l’Union Européenne.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter