Accueil » A la une » Phénomène météorologique – Pluie de poussière et de grêlons à Tana
A la une Social

Phénomène météorologique – Pluie de poussière et de grêlons à Tana

Une  bourrasque  a  soufflé  sur  la  capitale,  effrayant  les  habitants.  Dans  la  pérophérie, les  paysans  ont  souffert  d’une  pluie  de  grêlons.

La tempête de grêle et les bourrasques d’hier, marquent la fin de la saison hivernale. Ce début d’intersaison est propice aux grêlons.

La région d’Analamanga a plongé dans une atmosphère apocalyptique, hier. Vers midi trente, le temps s’est subitement assombri. Les vents étaient violents. Des nuages de poussières ont déferlé sur la capitale. Des grêles ont frappé plusieurs quartiers au sud et au nord-est d’Analamanga. « C’était effrayant », réagit Nina Vololoniainasoa, une habitante d’Ivandry. « J’ai tout de suite pensé à notre maison. J’avais peur que nos tuiles ne tiennent pas, à cause du vent », ajoute-t-elle. Plus de peur que de mal pour cette mère de famille. Sa maison et sa petite famille sont sorties indemnes de ces vents forts et ces tempêtes de poussière de courte durée.

Ce qui n’était pas le cas pour d’autres habitants de la capitale. Une partie d’une maison en dur à Amboditsiry s’est effondrée. Plusieurs clôtures, portail en bois ou en métal se sont écroulés et des toits se sont envolés dans quelques quartiers d’Antananarivo-ville, comme à Ivandry. Ces bourrasques ne semblent toutefois pas avoir fait de lourds dégâts. Les sapeurs pompiers à Tsaralalàna n’ont reçu aucune demande d’intervention, jusqu’à hier, en fin d’après-midi.

Trente minutes

Au nord et à l’est de la région Analamanga, plus précisément, à Anjozorobe, à Carion, par contre, des paysans se sont plaints des impacts de grêlons sur leurs cultures. « C’est la période de floraison des pêchers. Malheureusement, les fleurs et les feuilles ont été abîmées par la grêle », déplore une paysanne. Une pluie de grêlons, accompagnée de vents forts, s’est abattue également, au sud, comme à Bongatsara. « Cela a duré environ 30 minutes. Les grêlons étaient énormes. C’était surtout la tempête qui a provoqué des dégâts. Des clôtures se sont écroulées », témoigne Tsiry Andriamihantasoa, habitant de Bongatsara.

Des techniciens de la météorologie expliquent qu’il s’agit d’un phénomène météorologique normal. « Les grêlons sont des évènements propices pendant l’intersaison. Les averses orageuses sont, souvent, précédées de rafales de vent », explique Mamy Andriamirado, prévisionniste de la direction générale de la Météorologie. Selon ce technicien, il faudra s’attendre à ces phénomènes météorologiques durant ce mois d’octobre, période de l’intersaison. L’été austral ne débuterait qu’au mois de novembre.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter